Qu’est ce que l’Empire Songhai?

Publié le Mis à jour le

IMAGE DE SONNI  ALI  BER ET SON ARMÉE, FONDATEUR DE L’EMPIRE SONGHAI.

Sonni-Ali-Bersonghai_empire

L’Empire  Songhai aurait été créé par sécession à l’Empire du Mali par ce grand homme, Sonni Suleiman Mar très connu sous ce , SONNI ALI BER qui signifie en Songhai « ALI LE GRAND », en 1464, année de sa montée au trône  du royaume de Gao.

Le royaume de Gao était au début une province moins  influente de l’Empire du Mali dont le siège se trouvait à Gao, au nord de l’actuel Mali. Le Roi Sonni Ali Ber est le 15è souverain de la dynastie Sonni.

L’empereur a profité de la déclinaison de l’Empire du Mali pour agrandir son territoire, d’ailleurs Rabelais l’a qualifié d’un des  plus grands rois du monde.Dès sa montée, Sonni s’engage dans des conquêtes il repoussa les attaques du Moro Naba ( de l’Empire Mosssi, actuel Burkina Faso) au Sud et des Dogons sur les collines de Badiangara.

Sonni Ali Ber était un pratiquant de la tradition spirituelle africaine (pas de la sorcellerie ou autres choses que les esclavagistes arabes et occidentales disent sur nos traditions), cela lui a valu une haine des chroniqueurs arabo-musulmans. Le souverain constitua une cavalerie et une flotte de 400 bateaux, puis se lança à la conquête de Tombouctou  vaincu en 1468. Sonni devient alors le nouveau maître des  3 grandes villes du nord (Tombouctou, Djenné et Gao) et  contrôla le commerce.Comme ça l’essentiel du Mali tombe sous son autorité, au bout de 5 ans la flotte de Djenné assure la domination de Sonni sur tout le Delta Intérieur du Niger.

Il organisa ainsi le commerce  et créa une administration centralisée. Concernant sa mort, selon les récits, il aurait été  empoisonné par un de ses  lieutenants, Mohammed Touré. Ce dernier entrera en conflit avec l’héritier Sonni Baru qu’il tuera et succédera à Sonni Ali Ber, c’est la fin de la dynastie Sonni et la naissance de la dynastie des Askia.

Le règne des Askia:

La prise du pouvoir par les Askia aurait été fomenté par les lettrés de Tombouctou qui voyaient l’islamisation de l’Empire très lente.

Askia Mohammed étendit les limites de l’Empire et favorisa l’émergence des cités commerciales (Tombouctou, Djenné…). C’est sous son règne que la ville de Tombouctou atteignit sa plus grande renommée intellectuelle et commerciale. Askia Mohammed était un grand homme, bâtisseur et  religieux.

Tombouctou!

Tombouctou, la ville des 333 saints  tiendrait son nom d’une vieille Dame appelée Bouctou. Elle était chargée de garder un puits où les caravaniers venaient faire voire leurs chameaux. La cité par sa position géographique était une plaque tournante du commerce trans-saharien. Tombouctou devenait ainsi en ce moment  avec ses universités et bibliothèques ( de Sankoré, Centre Ahmed Baba etc) le Harvard du monde.

Le déclin!  

Le sultan du Maroc, Al-Mansour fasciné par la richesse de l’Empire décida d’attaquer les Askia avec ses armes à feu, ce qu’avaient  pas les Askia pour résister longtemps à cette agression. Askia Daouda successeur d’Askia Mohammed résista quand même , mais la guerre va dévaster le pays et l’Empereur Daouda fut vaincu. Les gouverneurs marocains nommés par le sultan étaient appelés par les populations autochtones ainsi « les Armas » à cause de leurs armes à feu, puis le sultan abandonnera plus tard l’Empire et ce fut la fin!

Ce n’est pas fini, car connaître son histoire est un devoir pour tout Africain.L’autre nous a longtemps trompés  maintenant c’est fini, informez-vous!

 

 

 

 

 

 

Un accord pharaonique signé entre l’UA et la Chine!

Publié le Mis à jour le

 

Image result for Images entre dirigéant chinois et africain

Le 27 janvier 2015 est signé un accord pharaonique entre l’Union Africaine et la chine à Addis Abeba en Ethiopie. Cet accord est un mémorandum d’entente portant sur un projet d’infrastructures énorme destiné à relier les capitales africaines par des routes, des trains à grande vitesse et des dessertes aériennes.

Image d’illustration.

La Chine et l'UA veulent lancer un projet pharaonique destiné à relier les capitales africaines

La présidente de la Commission de l’UA , Nkosazana Dlamini-Zuma  et le vice-ministre des Affaires Etrangères chinois Zhang Ming, ont paraphé le dit accord qui comporte également un volet portant sur l’industrialisation du Continent . A la fin de la signature, Mme Zuma a  dit ceci « il s’agit du plus important document jamais signé par l’UA avec un partenaire ». Quant à son collègue chinois, lui qualifie le mémorandum ainsi « c’est l’accord du siècle« , avant de dire  que « l’Afrique est un  vaste Continent où  les gens doivent voyager sans être obligés de transiter par Paris« .

Le projet se situe dans le cadre de la réalisation de « l’agenda 2063 » établi par l’UA qui vise à bâtir une Afrique intégrée et prospère d’ici à 2..63.Le premier ministre chinois, Li Keqiang  lors d’une tournée en mai 2014 avait affirmé « qu’il rêve de voir toutes les capitales africaines interconnectées grâce à des trains à grande vitesse afin de renforcer l’intégration régionale et le développement et que son pays disposant des moyens technologiques dans ce domaine est prêt à coopérer avec l’Afrique pour transformer ce rêve en réalité ».

Chine-Afrique en quelques chiffres:

Un petit rappel, lors du 6è forum sur la coopération sino-africaine tenue  vendredi 04 décembre 2015 à Johannesburg en Afrique du Sud, 60 milliards de dollars seront prêtés au Continent. 400 milliards de dollars, c’est le montant que veut invertir la chine en Afrique d’ici 2020.Le pays est le 1er partenaire commercial de l’Afrique depuis 2009, 2.500 sociétés implantées sur le Continent et  entre 2000 et  2011 le pays a investi en Afrique 75 milliards de dollars.

Les inconvénients:

Sachez que dans chaque relation, il y’a de haut et de bas, la présence chinoise chez nous comporte beaucoup d’inconvénients. La chine pour le fonctionnement de ses usines a besoin de nos matières premières(pétrole, gaz etc etc). Elle inonde nos marchés avec ses produits(textiles,téléphones,voitures…) à bas prix , ce qui a un réel impact négatif sur nos produits locaux.Ici, il faut que nos Gouvernements initient de lois protégeant les entreprises africaines, comme elle(chine) a fait aux occidentaux, lorsque ceux-ci délocalisaient ses usine vers elle.La chine pêche illégalement dans nos mers, ici également nos dirigeants doivent mettre en place de mesures pour la protection de notre richesse maritime, et tant d’autres choses, peut être que,  vous en connaissez d’autres inconvénients que j’ignore?

Un peu d’histoire:

Les relations entre ces 2 pays ne date pas d’aujourd’hui, avant qu’on rencontre  les européens barbares et agressifs, l’amiral chinois Zheng He de la dynastie des Ming aurait traversé l’Océan Indien en 1418 avec une flotte de plus de 200 bateaux pour commercer avec les populations de Tanzanie, du Kenya, et  de la Somalie.

Voici une image d’illustration.

Photo 1 – Peinture chinoise représentant la rencontre de l’amiral Zheng He avec la population africaine de la côte orientale (Somalie) au début du XVe siècle. (Auteur inconnu).

Pour conclure, moi je ne suis pas de ceux et celles qui croient que notre développement dépend de la chine ou de quiconque.Je suis de ceux et celles qui croient que le développement de notre chère Afrique dépend de nous d’ABORD.

 

 

 

 

 

Selon une étude japonaise,une victime occidentale vaut 1745 victimes musulmanes.

Publié le Mis à jour le

Image du professeur Hiro Yoshimatu

japonais-740x357

Une équipe de chercheurs japonais de l’Université de Tokyo, dirigée par le professeur Hiro Yoshimatu a démontré que la vie d’un(e) seul(e) occidental(e) vaut exactement 1745,4 fois la vie d’un(e) musulman(e).

L’étude menée du 17 au 24 septembre  sur 10.000 sujets, regroupant des occidentaux et des musulmans de différentes nationalités.L’expérience consiste à mettre dans un premier temps des milliers de musulmans contre le mur et de les exécuter un à un à intervalle régulier à l’aide d’un 9mm. On reproduit la même expérience avec des sujets occidentaux dans un second temps, puis on observe pour chaque catégorie de sujet à partir de combien de morts la communauté internationale exprime une émotion quelconque devant le navrant spectacle des innocents qu’on tue sans raison.

Le passage de l’état d’indifférence à l’état d’empathie est enregistré à l’aide d’un détecteur d’émotions.Le professeur Hiro Yoshimatu parle de résultats sans appel.Le constat  selon   l’équipe japonaise  est que la communauté internationale n’a réagi pendant l’expérience des musulmans qu’à partir du 1745è musulman tué. Tandis qu’elle a manifesté son indignation, sa colère, son écœurement, sa solidarité et son soutien lors de la 2è expérience, dès que le 1er occidental a été mis en joue, avant même  qu’il soit tué.

Conclusion: il en a conclu que la vie d’un(e) seul(e) occidental(e) vaut aux yeux des occidentaux 1745 fois la vie d’un(e) musulman(e). A votre avis combien de victimes d’Afrique Noire valent une seule victime occidentale?

Voici la dernière phrase du professeur « mais une vie est une vie et nous devons tous nous indigner de la même  manière lorsqu’il s’agit d’une perte humaine quelque soit notre couleur de peau, notre religion , notre idéologie, notre sexe… Car nous sommes un seul Peuple ».

Source: Afrikhepri.org

 

 

 

 

La CPI joue sa survie!

Publié le Mis à jour le

Image result for image de gbagbo à la cpiImage result for image de gbagbo à la cpi

 

La cour pénale internationale, depuis sa création jusqu’aujourd’hui ne juge que les faibles,les méprisés du système (…) c’est à dire ceux ou celles qui refusent leur DICTA…

Ce qui est grave et étonnant  est que, ceux qui financent cette cour n’ont pas signé ou ratifié la convention de Rome qui a crée  la CPI  , ou même, si oui  aucun ressortissant de ces pays n’a jamais été jugé par la CPI  basée en Europe (À la  Haye au Pays Bas). Parce que tout simplement, ils ont mis en place des lois ne permettant pas de juger leurs ressortissants hors de leur pays.

Mais, la cour joue actuellement sa survie , notamment sur le dossier de Laurent Gbagbo et Blé goudé sans l’autre partie qui elle aussi était impliquée dans ce qui s’est passé  en Cote D’Ivoire lors de la crise de 2011.

 

Autre chose , la dite cour a osé jugé un Président africain en exercice, les médias occidentaux en ont fait de cette affaire comme d’habitude , un outil de business. Cela n’aurait jamais être possible avec un chef d’État du nord , et l’une de ses pires erreurs encore , c’est de ne se battre que sur les Africains incapables pour le moment (la plus part) de comprendre les dessous de cette cour et d’en prendre une décision innovante pour l’Afrique . Cela montre qu’elle a pris partie .

Les Africains ont tenté pour la 1ère fois de se retirer, ils ont envoyé un africain corrompu   (koffi Annan)  en lui versant une grosse somme d’argent à sa fondation,pour consoler les Africains d’y rester, mais  cette médiation  ne tiendra pas longtemps car la cour même en train de nous montrer enfin son véritable visage .

Recément , le Président Kényan  a déposé un projet de loi sur la table de l’Assemblée Nationale de son pays pour une sortie définitive du Kenya, après avoir   fait la même demande à ses homologues africains lors du dernier Sommet de ceux-ci.

C’est elle même qui va achever sa propre mort en ne  jugeant que les plus démunis  et fermer l’œil sur les actes criminels et agressifs de ceux qui l’a financent…

Les Africains ne sont pas les seuls à dénoncer le caractère d’un « CAMP » de la CPI, « la CPI ne juge que des Responsables Africains en fonction des Intérêts de la France et des USA » affirmait Juan Branco Docteur en Droit et ancien stagiaire à la CPI dans l’émission « Ce soir ou Jamais » , animée par Frédéric Taddei, le vendredi 6 mai sur France2  .

Voici la vidéo.

 

 

 

Le président Zimbabwen, Robert Mugabe disait ceci  » l’Afrique doit créer sa propre CPI afin de juger les Crimes commis par les Occidentaux en Afrique »…

Ces 5 femmes créatrices qui honorent l’Afrique!

Publié le Mis à jour le

 

Images d’illustration .

Les 5 meilleures innovatrices d'Afrique distinguées au Forum Économique Mondial 2016

Le 26è forum économique mondial pour l’Afrique tenu à Kigali au Rwanda, et qui a pris fin  le vendredi  13 mai 2016 sur des engagements, d’investir et de  créer un partenariat dynamique pour une croissance prospère et durable du Continent. Ce 26è forum consacré aux nouvelles technologies a vu la participation de plus de 1.000 participants  issus de plus de 70 pays, dont 600 dirigeants d’entreprises issus pour la plus part  d’Afrique .Je note également que  plusieurs chefs d’Etat africains ont pris part à ce forum dont celui, du Rwanda, du Sénégal, du Gabon ou de la Guinée Conakry  etc etc.

Les 5 lauréates ont reçu leurs prix le vendredi 13 mai 2016 , leurs  innovations portent sur divers domaines : de l’assurance santé en passant par  les nouvelles technologies solaires, le matériel médical bio, la formation informatique ou la transformation alimentaire et elles nous viennent du Kenya, du Rwanda, d’Afrique du Sud , de l’Ouganda et de la  Tanzanie. Elles possèdent toutes des entreprises jugées selon les critères innovantes.

Qui sont ces 5 braves Dames?

1.Audrey Cheng ,

Entreprise: Moringa School du Kenya.

Audrey a fondé la Moringa School à Nairobi au Kenya, une école qui permet aux jeunes d’acquérir de compétences nécessaires pour participer à l’économie numérique. Deux après sa création tous les étudiants ayant été formés par l’école ont décroché du travail. Et ils gagnent en moyenne trois fois plus qu’avant leur cursus à la Moringa School.

2.Natalie Bitature,

Entreprise: Musana Carts d’Ouganda.

Natalie crée de chariots automatiques solaires qui respectent l’environnement.Ces  chariots peuvent être  utilisés pour transporter  de produits alimentaires au tour de la Capitale Kampala.Ces chariots  appelés « Musana Carts » sont  vendus à 400 dollars US l’unité.L’Autre avantage cette création, est qu’elle permet de réduire de 3.000 tonnes les émissions de carbone potentielles et améliore en plus la santé des villes en éliminant la pollution.

3.Lillian Makoi,

Entreprise: bimaAFYA de la Tanzanie.

Cette Tanzanienne offre une micro- assurance santé mobile pour les personnes à faible revenu dans le secteur informel. l’entreprise les offre des services de soins de  santé en réduisant considérablement les coûts avec sa solution sans papier, complètement mobile. BimaAFYA prévoit de s’étendre au Rwanda, au Kenya et au Ghana d’ici l’an 2017.

4.Larissa Uwase,

Entreprise: carl Group du Rwanda.

Carl Group de Larissa améliore la santé de la population à Kigali au Rwanda en développant de nouveaux produits alimentaires provenant de la culture de base de patates douces.

5.Nneile Nkholise,

Entreprise: iMED Tech Group d’Afrique du Sud.

Cette brave femme comme toutes les autres, a fondé iMED Tech Group une entreprise qui utilise la fabrication additive pour la conception de prothèses mammaires et faciales pour les victimes du cancer et de brûlures.

La société emploie uniquement des femmes africaines de moins de 30 ans ayant une formation en génie mécanique.

Seuls les pays ou  chefs d’Etat ayant compris l’importance des nouvelles technologies (TIC) seront visibles en ce 21è siècle

Source: Next-Afrique.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les (A.P.E) accords de partenariat économique: quels avantages et inconvénients pour l’Afrique?

Publié le Mis à jour le

 

Les pays A.C.P ( Afrique , Caraïbe et Pacifique) à peine sortis de la colonisation sont soumis à une série de Conventions qui connaîtront plusieurs processus (de Yaoundé 1 et 2 à Lomé 1, 2, 3 et  4 puis celle de Cotonou en 2000 . L’objectif de ces Conventions était de faire bénéficier aux pays A C P les avantages de la non taxation des produits exportés vers l’Union européenne. C’est ce que les économistes appellent « traitements préférentiels ». L’économiste camerounais Thierry Amougou dans un document publié par le Cercle de Réflexions Economiques , Sociales et Politiques (CRESPOL) affirmait aussi que ces Conventions signifient, « de donner un coup de pousse aux économies des pays A C P n’ayant pas encore les capacités institutionnelles de se battre à armes égales au sein du marché mondial » .

Les accords de Cotonou signés le 23 juin 2000, viennent mettre fin aux  » traitements préférentiels » c’est comme si les économies A C P ont déjà acquis les « capacités institutionnelles pour se battre à armes égales au sein du marché mondial ». Donc constatez de vous de la réussite ou de l’échec de ces accords ( de Yaoundé à Cotonou en passant par  Lomé). Pour rappel les pays asiatiques et sud-américains  tels que la Chine, l’Inde ou le Brésil sans aides ou protections sont plus avancés que les pays A C P, habitués à celles-ci.

Avantages des A P E pour l’Afrique!

Les A P E sont comme un contrat , c’est à dire que les parties doivent d’une part consentir des avantages et d’autre part se plier aux obligations sous peine d’être disqualifiées, en d’autres termes , pour avoir les avantages concédés par l’autre partie, il faut soi-même concéder des avantages nécessaires à vis-à vis . En claire les A P E sont  des accords commerciaux suivant les règles de l’organisation mondiale du Commerce (OMC), donc  le principe  de « libre échange » . Que signifie ce principe?

Il signifie que, l’essentiel des échanges doit être libéralisé, les produits de l’U. E accéderont librement au marché des pays A C P et vis versa d’une part et d’autre part la libre circulation des produits A C P dans les zones A C P , les échanges commerciaux totaux  entre les 2 parties doivent être de 90 pour cent les 10 restants représentent les produits qui ne subiront pas de concurrence et en fin la part de libéralisation de l’E U doit être supérieure à celle des A C P.

En contre partie de l’ouverture du marché A C P , l’Union européenne a initié ce qu’elle a appelé « programme d’appui aux A C P » , une somme annuelle de 6,5 milliards d’euros  sera partagée entre les  pays de la CEDEAO,  sur 5 ans. A cette stratégie, s’ajoutent le développement de la capacité d’offre, l’ajustement fiscal, un appui macroéconomique et l’appui à l’intégration régionale.

Les pays ne faisant pas partie des pays moins avancés ( PMA)  comme la Cote D’Ivoire , le Cameroun , le Ghana par exemple bénéficient de ce qu’on appelle « système de préférence généralisée( S P G) , comme  la dénomination  l’indique, une préférence  entre les pays .

Les inconvénients des A P E pour l’Afrique! 

Les conséquences des A P E  sont énormes et elles sont classées comme suite : d’abord un rappel le marché de la CEDEAO  est ouvert aux produits européens à 75 pour cent sans droit de douane, ce qui va créer une rude concurrence pour les entreprises africaines.

Conséquences fiscales:

Selon l’économiste Demba Moussa Dembélé, les pertes fiscales douanières durant les 15 ans des A P E sont estimées à deux milliards d’euros , soit 1 871 milliards de franc Cfa . Ce montant est supérieur de 43, 9   pour cent aux 1, 3 milliards d’euros d’aide annuelle, soit 6, 5 milliards d’euros sur cinq ans. Pour le Sénégal , la perte de la  suppression de droit de douane sur les produits européens  est estimée à 215. 333 millions d’euros, soit 141.3 milliards de franc Cfa. le Togo, pays moins avancé selon leur classement, perdrait 230.122 millions d’euros, soit presque 151 milliards de franc cfa, quant au Nigeria lui va perdre 754.585 millions d’euros et le Ghana 219.630 millions d’euros.

Le marché sénégalais sera à 71% aux produits européens, ce qui retardera l’objectif d’atteindre l’indépendance budgétaire en 5 ans.

Les conséquences sur l’ industrie, l’alimentation  et  l’intégration régionale:

L’Union européenne dispose d’un PIB estimé en 2014 à 18.412 milliards de dollars, soit 23, 4 pour cent du PIB  mondial, elle contrôle plus de 16 pour cent des flux commerciaux mondiaux et elle est également 1ère puissance agricole mondiale.La CEDEAO avec un PIB de 674.34 milliards de Dollars en 2014, ce qui l’a classant au 20ème rand mondial, les flux commerciaux de toute l’Afrique est de 3 pour cent sans noter l’écart immense qui existe entre les deux  secteurs agricoles de deux parties.

Avec une ouverture de 75 pour cent du marché de la CEDEAO  et la suppression de droit douane et la fixation par l’U E du prix de leurs produits et de celui de la CEDEAO vers elle , l’industrie africaine sera durement touchée par la forte concurrence et la force financière et logistique des entreprises européennes.Autre conséquence , certains pays africains pourraient préférer importer les produits européens moins chers et de bonne qualité que ceux des pays africains, et cela n’est pas bon pour l’intégration régionale. En même temps notre alimentation sera dépendante de l’U E .

Le statut de traitement national qui veut dire , une égalité de traitement  entre les opérateurs européens et africains, ce qui ne s’aura pas le cas en Europe .

Les réactions des personnalités européennes: 

Jacques Berthelot disait ceci « le baiser de la mort de l’Europe à l’Afrique » publié dans le quotidien le Monde en septembre 2014,

Le rapport Lefort ,rendu par Jean claude Lefort  à l’Assemblée Nationale Française le 05 juillet 2006.

Il y’a également le rapport Taubira rendu en juin 2008 par Christian Taubira où elle disait à l’ancien  président Français Nicolas Sarkozy « et si la politique se mêlait enfin des affaires ».

 

Toutes les études et analyses estiment que la libéralisation des A P E dégradera les finances publiques, la suppression de droit de douane réduira les recettes des Etats africains de 2, 4 pour cent pour le Nigeria, 22, 1 pour cent en Gambie et 5 à 10 pour cent pour la majorité.

Tout ces mécanismes mis en place augmentera au lieu de diminuer la pauvreté, la dépendance alimentaire et financière des pays A C P vis à vis de l’Europe.

Cliquez sur ce lien pour plus de compréhension!

 

 

http://xalimasn.com/les-ape-le-baiser-de-la-mort-par-demba-moussa-dembele/

 

 

 

 

 

ELECTIONS EN AFRIQUE: entre démocratie du Peuple et celle de l’autre!

Publié le Mis à jour le

Au cours de cette année, plusieurs pays de l’Afrique doivent connaître des échéances électorales, d’habitude on connaît comment se soldent ces échéances, mais c’est toujours celui(le Peuple) qui ramasse les pots cassés, c’est à dire  (les votants) qui sont  à la fois les acteurs principales ,  innocents et victimes de cette stratégie qui prétend venue régler leurs besoins.

La stratégie politique du Continent est , je peux dire imposer à celui-ci juste après la soi-disant fin de la Colonisation qui on sait, continue encore, voilà que 66 ans, l’Afrique est vue comme dernière de la Classe sur le plan économique et politique, et pourtant sa richesse souterraine, énergétique et humaine n’est pas contestée. Et si le monde fonctionne aujourd’hui c’est  grâce bien sur à cette même terre mère,  qualifiée de tous les mots négatifs.

De deux Congo en passant par le Niger, le Bénin, la Cote D’Ivoire, les Comores, la Centrafrique et maintenant le Tchad, si on passe en revue tout ce  qui s’est passé dans ces pays, on’en finira pas, les coupures d’ Internet dans l’autre camp, les menaces et répressions policières à l’encontre encore de l’autre camp adverse.

Le pire, est que dans tout cela, ceux qui se sont donnés la mission de démocratiser le monde entier à leur souhait, ne disent et ne font rien , ce qui traduit que c’est  en fait, la démocratie des forts, celle voulue par les bailleurs qui gagne et qui gagnera, voilà pourquoi ILS ne disent rien.Puis qu’on a vu leur réaction quand la démocratie du Peuple avait failli prendre le dessus en Cote D’Ivoire, subitement on a vu ce qui s’est passé, au fait ILS ont juste enlever par force l’autre et mettre leur protégé.

C’est pour vous dire que, la démocratie qui gagne dans nos pays, c’est celle voulue par ceux qui financent ces élections,  dès au premier tour, la démocratie du plus fort gagne avec pour chaque pays de résultats records, le lendemain les appels téléphoniques viennent de partout pour les FÉLICITATIONS. Le grand perdant le Peuple est obligé d’accepter cela  pour des années et on remarque le sourire sur les visages des gagnants lors des INVESTITURES.

La solution qui s’offre O perdant c’est de savoir qu’il n’existe pas une démocratie universelle et c’est à chaque Peuple d’inventer sa propre Politique de gouvernance. Qu’il sache ceux qui occupent les fauteuils sont des prisonniers d’un système qu’ils ont eux mêmes signé et accepté , mais le Peuple lui ne l’ai pas donc qu’il est plus fort que quiconque s’il est décidé de prendre son destin en main…