Comment réussir le lancement de son activité ?

Publié le

Comme d’hab, je tiens d’abord à vous dire bonjour/bonsoir et merci de votre fidélité !

Aw bissimillah à l’africaine !!!

Intro

Avant de lancer votre entreprise, prenez le temps d’étudier votre marché

Il est important de se renseigner et d’effectuer les bonnes démarches avant de se lancer dans la création d’une entreprise.

Chaque année, le nombre de personnes se lançant dans l’aventure entrepreneuriale augmente. De janvier à décembre, ce sont de milliers d’entreprises qui voient le jour, ce qui est une chose vraiment à encourager. Mais, il ne faut pas oublier que certaines d’entre elles déposent le tablier au bout de moins d’un an d’existence.

Comment éviter cela ?

           Bien choisir son statut juridique

En effet, le choix du statut est déterminant dans la création d’une entreprise. Car, c’est lui qui va déterminer son implication financière. On trouvera par exemple la société à responsabilité limitée (SARL, EURL, cas du Mali, c’est conseillé) qui permet aux entrepreneurs de ne prendre des risques qu’à hauteur de l’apport du capital de la société. Visitez le site www.apimali.gov.ml pour + d’info. 

Par exemple, dans le cadre de la création d’une SARL avec un capital de 50.000 F CFA, si l’entrepreneur fait face à des difficultés, il sera tenu de ne rembourser uniquement que les apports qu’il a amenés dans l’entreprise. Que ce soit en numéraire (Argent) ou en nature (Bien corporel, voiture par exemple). Pour le reste, il n’est pas responsable.

En revanche, il faut savoir que les banques et investisseurs sont plus frileux à l’idée d’investir dans une société à responsabilités limitées car ils n’ont pas la certitude de récupérer leurs investissements. Ils ajoutent souvent des clauses pour se couvrir en cas de dépôt de bilan (faillite).

Le statut juridique est aussi important en fonction du capital que l’on souhaite injecter dans sa société et du nombre d’associés au projet.

La société à commandité simplifiée (SAS) est le statut privilégié des entrepreneurs car il offre la souplesse de la SARL avec une création très simplifiée tout en apportant la confiance aux partenaires financiers, car la responsabilité n’est pas limitée à l’apport du capital.

Il est fortement conseillé de bien réfléchir à son statut et à tous les éléments autour comme le capital ou le nombre d’associés avant de se lancer. En effet, une fois créée, l’entreprise doit pour tous changements (augmentation du capital, cession de parts…) modifier ces statuts auprès du greffe du tribunal du commerce.

Avoir un business plan solide

C’est un point évidemment essentiel lorsque l’on lance son entreprise. Il faut bien avoir pris connaissance du marché et s’est posé les bonnes questions : mon produit/service répond-il à un vrai besoin de mon marché ? Quels sont les attentes, difficultés et objectifs de ma cible ? Quel est son pouvoir d’achat etc ? Sans oublier la concurrence aussi !

Vous aurez donc effectué en amont des études de marché, pour valider votre idée et vérifier que votre projet trouverait bien preneur quel que soit le business model (manière de gagner de l’argent).  

Votre + ou différenciation, sera peut-être une innovation technologique, un design plus moderne, mais aussi votre positionnement stratégique, la communication…

La réussite dépendra de votre innovation à répondre à besoin crucial de votre marché.  Orange Money, un outil de paiement et de transfert d’argent via mobile est venu satisfaire les personnes exclus du système bancaire classique.

Connaître son marché, sa concurrence et sa cible et étudier les « 4P » qui sont le produit (product), le prix (price), la distribution (place) et la communication (promotion).

Une fois ces éléments clairement définis, il faut passer à la partie la plus rébarbative et qui ne dépend plus uniquement de l’entrepreneur à savoir le financement. Il faut évaluer ses ressources et ses besoins, ses prévisions de coûts et chiffre d’affaire sur les cinq premières années.

Pour cette dernière partie, il peut être intéressant de se faire épauler par un expert-comptable notamment dans le cas où l’entreprise a besoin de fonds pour son démarrage.

En effet, le business plan sert à avoir une vision d’ensemble du projet, sa faisabilité et sa viabilité auprès de futurs partenaires financiers.

Dans le cas où l’entreprise ne nécessite pas de trésorerie pour se lancer, un business plan n’est pas obligatoire. Bon de toutes les façons, le business plan chez-nous ne vaut rien, car les critères bancaires sont trop lourds et complexes. Donc, démarrer petit pour grandir avec une SARL unipersonnelle. Pas de fonds minimum de départ !

Choisir son lieu de travail (Emplacement)

Quand on créé son entreprise, il faut aussi définir son siège social. En effet, ce point va être demandé au moment de la rédaction des statuts.

La plupart des jeunes entrepreneurs n’ont pas le fonds nécessaire ou l’envie de dilapider leur capital dans un loyer.

Plusieurs solutions sont alors envisageables

 Le siège social au domicile : c’est souvent le lieu où naissent les débuts de projets en attendant d’avoir les fonds nécessaires pour se procurer des bureaux. Cette solution, si elle est économique, présente tout de même un désavantage de mêler la vie privée et la vie professionnelle. Elle peut être envisagée dans le cas où l’entrepreneur dispose d’une pièce entièrement dédiée au travail. Les courriers arriveront cependant au domicile et ils ne sont pas toujours agréables à ouvrir au petit-déjeuner. Rires, ou bien ?

 Dans une pépinière d’entreprises : c’est une bonne solution pour les entrepreneurs qui débutent. Elles permettent d’accéder à tous les services d’une grande entreprise et de profiter du réseau de la pépinière (avocat, comptable, marketing, communication…). L’avantage principal de la pépinière est l’effervescence entrepreneuriale qui y règne mais il faut savoir que cette solution est temporaire (souvent jusqu’à 2 ans).

 Dans une société de domiciliation : c’est la solution idéale pour les nouveaux entrepreneurs. Elle permet de bénéficier d’une adresse de siège sociale qui aurait été inaccessible en temps normal. L’entrepreneur dispose alors d’une boîte aux lettres à son nom et peut indiquer l’adresse de la société de domiciliation sur l’ensemble de ses documents (fiscaux, commerciaux, de communication). L’idéal est alors de choisir une adresse répondant à son positionnement stratégique.

Par exemple pour des produits ou des services haut de gamme, il vaut mieux choisir une adresse ayant une réputation de prestige comme le boulevard de l’indépendance ou à l’ACI 2000 de Bamako-Mali.

Voilà, il ne reste maintenant plus qu’à avoir la bonne idée, la volonté et à monter son entreprise ! J’espère que l’article vous été d’un apport considérable, si oui, dit le moi en commentaire en bas. Et n’oubliez pas de vous abonner au blog en cliquant sur « SUIVRE » à droit.

A très bientôt !!!

Publicités

2 réflexions au sujet de « Comment réussir le lancement de son activité ? »

    ayele2325 a dit:
    26 décembre 2018 à 19 h 37 min

    Merci beaucoup pour tout ces infos .good job.très très instructif .bonne et heureuse année 2019.

    J'aime

      amadoumaiga a répondu:
      30 décembre 2018 à 18 h 27 min

      Ayele merci de l’attention accordée à mon blog. Et bonne et heureuse année à vous aussi. Merci

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s