8 choses à effectuer avant de publier votre article de blog!

Publié le

 

Bonjour/bonsoir à tout le monde ! Eeeeh Aw bissimillah sur votre blog entrepreneurial préféré!

blog 2

Intro
Créer un blog, ça ne vous prend que quelques minutes de votre time. C’est qui a causé la création des milliers de blogs in the world. Et notre chère Afrique n’est pas épargnée. Mais le blème, c’est comment le perpétuer, le nourrir, le rendre popu’, efficace… Alors l’article de the to day, c’est de vous donner 8 astuces, conseils simples et efficaces, vous permettant en tant que blogueur ou rédacteur web tout court, de propulser vos publications en haut du moteur de recherche principal « Google ». Je vous garantie que si désormais vous utilisez ces techniques, vous verrez le trafic de votre blog grimpé comme du flèche. Sachez que personne ne viendra visiter votre site, sans que vous ne respectiez un certain nombre de choses obligatoires. Avant de commencer, je vous conseille le livre « Je gagne ma vie avec mon blog » d’un des meilleurs blogueurs canadiens, Aurelien Amacker, cliquez ici :https://amzn.to/2qBaUk2

Alors on commence !

1. Ayez l’habitude de vous relire
Ne vous laissez jamais dominé ou habité par la paraisse qui vous empêche de vous relire à chaque fois que vous terminiez un article web. Because, it’s verry verry important ! La relecture vous permet de déceler les fautes grammaticales, d’orthographes et de conjugaison. Les lecteurs ne les cautionnent pas, sachez-le. Exemple : Selon une étude britannique, une seule faute d’orthographe pouvait diminuer de moitié les ventes d’un site e-commerce. Vous-vous rendez alors compte de l’impact commercial d’une simple faute gram ou d’ortho. Il est donc essentiel de prendre le time de se relire, voire se faire lire par une tierce personne avant d’appuyer sur le bouton « Publier ». Je vous conseille le logiciel de correction « Antidote » à télécharger.

Relire son article, c’est également vérifier qu’il répond bien à la problématique que vous-vous êtes proposé et que votre réponse intéressera vos lecteurs cibles. Tâchez de rester dans votre niche c’est-à-dire dans la thématique qui intéresse votre cœur de cible. Aussi, en vous relisant, posez-vous la question suivante : est-ce que mon contenu répond réellement à la question que soulève mon article? Si la réponse est « non » ou « oui mais… », c’est qu’il faut probablement le retravailler pour clarifier et rendre votre réponse évidente pour vos lecteurs.

ÉTAPE 2 : CHOISIR LE BON MOT CLÉ
Écrire sur le web, implique l’optimisation de son article pour que celui-ci soit bien positionné dans les résultats sur Google. Il faut donc choisir un mot clé (Exemple : Vente, fidélisation, blog, SEO…) pour lequel vous souhaitez que votre article apparaisse dans les résultats. Logiquement, le mot clé doit être directement lié au sujet de votre l’article.
Il doit aussi avoir un volume de recherche assez important pour que votre contenu intéresse et soit lu. Si personne ne cherche le sujet de votre article sur Google, il aura très peu de chance d’être lu. Enfin, la compétition sur ce mot clé est aussi à prendre en compte pour faire le bon choix. Si vous faites face à une compétition élevée sur un mot clé, vous risquez de ne pas apparaitre dans la première page des résultats de recherche et vous devez fournir beaucoup d’efforts en SEO par la suite pour remonter dans le classement.

Pour connaitre le volume de recherche et la compétition d’un mot clé, Google met à votre disposition un merveilleux outil, le Google Keyword Planner. Cet outil vous permet de rentrer n’importe quel mot clé et d’en consulter le volume de recherche et la compétitivité sur les moteurs de recherche. Il peut également vous suggérer des mots clés similaires sur lesquels il serait parfois plus judicieux de vous positionner.
Une fois que vous avez choisi le meilleur mot clé pour votre article, n’oubliez pas que celui-ci doit apparaître plusieurs fois dans votre contenu. Attention, il ne s’agit pas d’insérer votre mot clé dans chacune des phrases de votre article, mais plutôt de l’insérer dans quelques phrases sans en altérer le sens. Vous pouvez aussi le décliner et utiliser des synonymes. Rappelez-vous que votre mot clé doit aussi apparaître dans votre titre d’article.

ÉTAPE NUMBER TREE : OPTIMISER LE TITRE ET LA META DESCRIPTION
Le titre et la méta description sont deux balises essentielles au référencement organique. Il est donc primordial de les optimiser une fois votre article rédigé et votre mot clé choisit. Le titre correspond au texte du lien bleu qui apparait dans les résultats de recherche sur Google. La méta description correspond quant à elle au texte gris clair situé en dessous de ce lien bleu, qui, comme son nom l’indique, décrit le contenu de l’article. Ces deux balises remplissent deux objectifs principaux qui sont : Pouvoir être bien référencé sur Google et d’inciter les internautes à cliquer sur l’article. Si ces deux balises ne sont pas optimisées, cela réduit considérablement les chances d’un article de se positionner en haut des moteurs de recherche et ainsi d’être consulté.
En ce qui concerne le titre, assurez-vous qu’il contienne le mot clé que vous avez choisi et surtout qu’il attise assez la curiosité de l’internaute pour qu’il clique sur votre lien plutôt qu’un autre. Pour cela n’hésitez pas à utiliser des titres sous forme de liste comme, par exemple « Top 10 des meilleurs… », « 25 erreurs à éviter pour… », « Comment éviter de … en 5 leçons ? »… Les adjectifs sont également un excellent moyen d’attirer l’attention et donc le clic de l’internaute. Des adjectifs tels que infaillible, fiable et incontournable sont de très bons exemples.

Enfin, pour la méta description, il s’agit de décrire, de façon la plus synthétique et attrayante possible, le contenu de votre article. Elle doit bien évidemment contenir le mot clé choisi dans une ou deux phrases courtes. Chaque méta description doit être unique et convaincante pour chacun de vos articles et pages de sites web.

LE NUMBER 4 : INTÉGRER ET OPTIMISER DES IMAGES ET DES VIDÉOS
Si vous avez réussi à convaincre l’internaute de cliquer sur votre article, bravo ! Mais si celui-ci atterrit sur une page avec un bloc de texte lourd et sans visuel, cela risque de le faire grincer des dents et le faire partir. Notre conseil ? Aérez votre article avec des supports visuels ou vidéos afin que la lecture soit plus légère et agréable. Les images et les vidéos peuvent illustrer ou accompagner vos propos, vos écrits, rendant ainsi votre contenu global, plus complet et pertinent pour votre lecteur.
Avant tout, les supports visuels doivent être de bonne qualité c’est-à-dire avec une bonne résolution pour en garantir l’esthétisme. Rien de tel qu’une image de haute qualité pour embellir un article. Ensuite, l’optimisation des images passe également par le texte alternatif.

ÉTAPE 5 : OPTIMISER L’URL DE VOS ARTICLES
L’URL est importante pour votre contenu. En effet, c’est l’équivalent de « l’adresse postale » de votre article. Optimisez votre url signifie le rendre plus lisible pour les internautes et pour Google, pour que tous comprennent la thématique de votre article. L’URL est à l’image de votre site web, il faut donc qu’elle soit organisée, lisible et optimisée, c’est-à-dire ramassée. Pour ce faire, elle devrait contenir les mots essentiels de votre article et donc dans l’idéal, le principal mot clé utilisé. Pour finir, je vous conseille d’éviter les majuscules, les chiffres et l’accentuation qui complexifient les URL et les rendent illisibles.

Voici un exemple d’URL illisible et non optimisée : https://votredomaine.com/index.php?=5754225=t44=?p=987

Voici un exemple d’URL lisible et optimisée:
https://votredomaine.com/categorie/souscategorie/mot-cle-specifique
Avant d’y passer, ce livre d’Olivier Roland « Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog » est recommandé, cliquez ici :https://amzn.to/2EQ6biN

ÉTAPE 6 : AJOUTER DES LIENS POUR OPTIMISER LE MAILLAGE INTERNE DU SITE WEB
Le maillage interne correspond aux liens établis entre chacune des pages de votre site. Non seulement il est important pour le référencement naturel de votre site internet, mais il est également très utile pour améliorer l’expérience utilisateur de votre site.
Voici un aperçu !

D’une part, les liens que vous établissez entre les pages de votre site montrent à l’ongle Google que vous avez un contenu riche et structuré. Un bon maillage interne permet d’augmenter l’autorité de vos pages. Si une de vos pages d’autorité contient des liens vers d’autres pages, ces dernières vont pouvoir bénéficier de la haute autorité de la page principale.
D’autre part, un bon maillage interne bonifie l’expérience utilisateur en proposant à l’internaute durant sa lecture, d’autres contenus qui seraient susceptibles de l’intéresser. Cela facilite et fluidifie sa navigation sur le blog, l’encourageant à en découvrir davantage. Lorsque vous avez terminé la rédaction de votre article de blog, réfléchissez à quelle autre page de votre site internet, il serait pertinent de créer un lien. Il va de soi que le lien doit être cohérent avec votre article. Le mot qui contient le lien hypertexte doit aussi clairement indiquer le thème du contenu vers lequel il mène.

TECHNIQUE NUMBER 7: INTÉGRER LES BOUTONS DE PARTAGE À LA FIN DE L’ARTICLE
Afin d’augmenter la visibilité de votre article, il existe une autre astuce infaillible : l’ajout de boutons de partage des réseaux sociaux au pied de vos articles. Ainsi, d’un simple clic, vos lecteurs pourront partager votre article sur leurs propres réseaux sociaux ou par courriel. Cela augmentera considérablement la visibilité de l’article et déclenchera ainsi plus de trafic sur votre contenu et votre site web.

Et en fin,

L’ÉTAPE 10 : RELIRE CETTE CHECKLIST
Une revérification ne vous coûte rien du moment où elle peut vous éviter une erreur de frappe ou un oubli. Alors, la dernière étape est de relire cette checklist pour vérifier que vous n’avez rien oublié d’optimiser, de prévoir, d’ajouter ou d’enlever à votre article. Une fois que c’est fait, c’est le moment tant attendu d’en fin cliquer sur le fameux bouton « publier » ! En respectant cette liste de points, vous constaterez que la performance de vos articles va décupler en ce qui concerne les vues, les partages et le positionnement dans les résultats de recherche sur Google. Au fur et à mesure, cela impactera votre notoriété de marque sur le web et vous lancera dans un cercle vertueux de performance en croissance. Je ne veux pas clore cet article 100 vous dire ça. C’est que la réussite 1ère de votre blog réside dans la passion que vous ressentez, que vous avez pour votre sujet. Donc forcez-vous à ce que votre thème soit un sujet passionnant. Pour finir je vous redonne encore l’ouvrage  sur le blogging d’Olivier Roland, cliquez ici :https://amzn.to/2EQ6biN

Vous êtes arrivé jusque là, je vous dis grand « I NI TIE en manding »/« Merci » de votre fidélité incalculable. N’hésitez pas à vous abonner au blog via votre Email. Sachez que vos questions et propositions sont également les bienvenues.

Publicités

Une réflexion au sujet de « 8 choses à effectuer avant de publier votre article de blog! »

    Newkindofgirl a dit:
    17 avril 2018 à 14 h 04 min

    Merci pour ces précieux conseils !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s