Chronique de l’ouvrage culinaire : « Le patrimoine culinaire africain » de Christian Abégan, un livre à lire !

Publié le Mis à jour le

 

Alors com d’hab je ne peux commence à écrire 100 dire bonjour/bonsoir à vous qui lisez ces phrases bénéfiques.
Aw bissimillah, comme on dit chez-nous au pays manding!

cuisine 1

Intro
L’ouvrage qui a l’honneur to day, c’est un bouquin écrit sur un sujet dont nous-nous servons tous les jours, je veux dire la bouff ! Qui peut me dire qu’il ne bouffe pas O moins 3 fois par/jr ? A la télé, nous ne voyons que le savoir-faire cuisinier des autres, elle (cuisine) est BELLE, DOUSE, PROPRE… Du coup à nos yeux et dans nos esprits, il est PARFAIT, puis que le nôtre n’a pas bénéficié de la même campagne publicitaire que les autres. Et pourtant, c’est la cuisine africaine qui coule dans notre force noire, dans notre intelligence, dans notre capacité de résistance, dans notre… Et j’en passe ! Sans dénigré celle de l’autre hein ! Ton savoir-faire, personne ne fera sa promo à ta place !

Et c’est ça qu’un chef cuisinier africain a compris et a matérialisé dans un ouvrage, qui est d’ailleurs le sujet du jour. Cet africain dont je parle, vous le connaissez surement, mais cela n’empêche pas de vous en dire un peu sur lui. Mais avant, je vous mets ici, le lien Amazon du livre, cliquez ici :https://amzn.to/2GXQHuC

Biographie de l’auteur
Christian Abégan est un artiste camerounais pluridisciplinaire, car il est à la fois, chef de cuisine, conseiller culinaire et de l’art de la table, mais également chanteur lyrique. Diplômé de l’école du Cordon Bleu à Paris, le chef Abégan a ouvert son premier restaurant dénommé  » Chez Abégan  » à Douala au Cameroun puis  » Le Palanka  » à Paris. En 2009, il devient le premier chef africain cuisinier à obtenir le  » trophée d’excellence des cuisines afro-caribéennes « , en 2010 il a reçu encore  » le grand diplôme d’honneur  » de l’Institut de la gastronomie française. C’est fort de tous ces succès, qu’il est désigné en 2011 pour présider le premier concours culinaire télévisé africain,  » Star Chef « . Cette émission de téléréalité le fait connaître du grand public.

Le(s) motif(s) de l’auteur
L’un des motivations de Christian, c’est de bien sûr démontrer 0 monde entier la richesse de la cuisine africaine, qu’elle ne se résume pas uniquement au mythique plat « poulet yassa ». C’est aussi un moyen pour l’écrivain de matérialiser ses dizaines d’années de recherche scientifique effectué sur le sujet en Afrique.

Résumé de l’ouvrage
Alors à travers ce livre, l’auteur donne l’occasion à tous les gourmands, des idées pour cuisiner africain selon leurs propres gouts. Car Le Chef du Palenka à Paris et de « Chez Abégan » à Douala présente son travail comme un mixte de condiments simples et plus rares. Partant le plus souvent sur une base d’ail et d’oignons, ses recettes utilisent aussi des feuilles de Ndolé, une plante légumière du Cameroun et du Nigéria voisin ou encore des feuilles de manioc pillées appelées Ravitoto à Madagascar. Souvent « ghettoïsée », la cuisine africaine va bien au delà de l’image des plats servis dans les restaurants du quartier Château-Rouge à Paris, nous fait savoir Christian. « Non, dit-il, la cuisine africaine ne se résume pas au mythique Poulet Yassa » !

Héritière d’une histoire millénaire et plurielle, la cuisine africaine varie selon les régions, les climats, les ingrédients et les traditions. Pour le prouver, le chef a mené un véritable travail de « recherche scientifique », a expliqué le chef cuisinier, en sillonnant pendant trois décennies les routes du continent. Au terme de ce long périple, il révèle tout au long des lignes du livre, un panel de recettes adaptable aux goûts et envies de chacun.

Au fait, l’ouvrage est destiné à tous les curieux mais aussi à la nouvelle génération africaine, ambassadrice du patrimoine culinaire du continent. Souvent méconnue des africains eux-mêmes, le patrimoine culinaire du Continent Noir, doit continuer à se transmettre de générations en générations. C’est dans cet esprit que Christian Abégan a conçu ce livre pédagogique. A propos du renouveau de la cuisine africaine et des restaurants africains en vogue, le message du Chef est clair et net. Adapter oui, mais sans trop dénaturer ni s’éloigner de la générosité de ces plats ancestraux. Tout est question de dosage pour préserver le message d’humanité de la cuisine afro-continentale.
L’ouvrage est composé de plus 50 recettes réparties en 4 thèmes, sélectionnées et élaborées par le chef, ces recettes exécutées avec pédagogie, se trouvent par magie à la portée de tous. Chacune d’elles est illustrée par de très belles images aux couleurs vives et variées.

L’ambassadeur de l’art culinaire africain profite aussi de ces quelques pages pour nous inviter à participer à un voyage culturel, gourmand et coloré. Voici encore pour vous, le lien Amazon de l’ouvrage, cliquez ici: https://amzn.to/2GXQHuC

Grand merci à vous qui etes arrivé jusque là! Vous avez d’autres livres africains à me proposer, eh bien n’hésitez! Via le commentaire en bas et n’oubliez aussi de vous abonner par Email.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s