CHRONIQUE DU LIVRE « L’Afrique à l’ère du savoir: Sciences, Société et Pouvoir » de Jean Marc ELA!

Publié le Mis à jour le

 

 

ela 3

Bonjour / bonsoir  tout le monde!

Et je vous dis, Aw bissimillah dans votre  blog préféré dédié à l’entreprenariat et aux  meilleurs ouvrages africains !

 

 To day, votre chronique préférée des meilleurs livres africains s’intéresse à un excellent ouvrage écrit par un des meilleurs  intellectuels africains ! L’intellectuel en question est camerounais, il se nomme  Jean Marc ELA.  Vous le connaissez ??? Si oui OK, si Non, je vous dirais  quelques mots   sur lui au cours de l’article!

Il y’a un adage qui dit  que les Africains n’aiment pas lire,  ça l’était, mais ce n’est plus Vrai to Day, Ou bien ???????????????  Car la jeune génération de to day est remplie d’envie pour le savoir !

L’ouvrage, voici le lien amazon du livre ici: http://amzn.to/2piLYfGen question fait partie des meilleures livres  classiques africaines, donc vous devez  le lire et l’exploiter à votre profit, mais avant de vous parler du livre, voici quelques infos  l’auteur !

BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR

 Qui est Jean Marc ELA ???

Ela 1

Né le 27 septembre 1936 à Ebolowa au Cameroun, Jean Marc ELA issu d’une famille modeste,  a passé toutes ses études primaires et secondaires dans son pays, le Cameroun, puis à Strasbourg et à Paris Sorbonne V pour ses études Sup. Jean Marc ELA est titulaire de 3 Doctorats différents, à savoir,  en Anthropologie, en Sociologie et en Théologie.

L’intellectuel camerounais fait partie de ces penseurs africains qui une fois les études finies avaient décidé de retourner au  pays pour partager leur savoir avec les jeunes. Car pendant  longtemps,  l’auteur a enseigné à l’université de Yaoundé.

Mais problème,  car  il sera contraint à l’exil en  1995 au Canada, entre temps l’auteur a reçu  plusieurs distinctions, à savoir,  lauréat de l’Académie de Strasbourg,  le livre d’or de RFI puis promu  Docteur honoris causa de l’Université de Louvain.

Sachez que Jean Marc ELA a à son compteur plusieurs ouvrages à savoir:  la recherche face aux défis de l’excellence scientifique, travail et entreprise en Afrique, les Fondements sociaux de la réussite  économique, Cheick Anta Diop ou  L’honneur de penser… Pour ceux qui veulent s’en procurer un des livres, cliquez ici: http://amzn.to/2G2bQ9O,

 L’auteur décède le 26 décembre 2008.

 MOTIF(S ) DE L’AUTEUR

 Vous savez  que tout livre est écrit à cause de ou grâce à!

Selon l’auteur les motifs qui lui ont poussé à écrire le bouquin sont,  entre autres  son envie de réinventer la science pour participer à la construction de la société  où l’être humain pourra s’épanouir. Faire autrement la science à fin d’y apporter des réponses aux différents maux auxquels l’Afrique est confrontée. Voila en quelque sorte ce qui lui a  poussé à rédiger cet ouvrage gigantesque.

RESUME DU LIVRE : SUJETS TRAITES ET PROPOSITIONS

 L’ouvrage, dont en voici encore le lien amazon http://amzn.to/2Dxqd0sest composé de 5 chapitres repartis sur 5 thèmes également, que sont :

-Mythes de la science et crise de la rationalité

-Les tribus scientifiques mises en nu

-Les  sociétés africaines à  l’épreuve de l’esprit  scientifique

-Les nouveaux défis de la recherche dans les universités africaines

-Vers une économie politique de la connaissance¨

Dans l’ouvrage, l’auteur invente une nouvelle façon de faire de la science en examinant bien sûr les différents enjeux du Continent africain. Et bien Jean Marc ELA propose une confrontation positive et constructive des savoirs ancestraux africains afin de réinventer une nouvelle  science plus adaptée aux réalités du Continent. Car  selon  l’auteur,  ce sont les défis mêmes qui l’obligent.

D’après lui une science  nouvelle sans fétiche doit être inventée  pour que l’Afrique puisse être respectée pour son juste valeur. Et l’auteur est très en conformité avec les technologies en lisant bien le livre. Il ira plus loin en disant que nos gouvernements  doivent créer  des espaces dédiés aux chercheurs afin que la science soit utile à la société et non le contraire, dans la mesure où l’innovation est la clé de l’avenir.

Une petite entre parenthèse,  des pays comme  l’Ethiopie, le Kenya, le Rwanda,  le Ghana, le Nigeria… Ont  bien  compris cette réalité et  sont dans l’action. Le Rwanda par exemple où le gouvernement a créé « le klab » un espace dédié aux jeunes entrepreneurs créateurs.

L’ouvrage est monumental, donc à vous now de le découvrir et l’exploiter bien !

Je vous donne encore le lein du livre, cliquez ici:

//ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ss&ref=as_ss_li_til&ad_type=product_link&tracking_id=amadoumaigaco-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=2296019420&asins=2296019420&linkId=eae0c9339b608e5819fe5832f3b884f5&show_border=true&link_opens_in_new_window=true

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s