Mois: mars 2018

Comment réussir le lancement de son nouveau produit/service (P/S) ?

Publié le Mis à jour le

 

Comme d’hab, je  dis bonjour/bonsoir, vous qui lisez  à présent ces lignes !

Aw  bissimillah à la malienne !

lancement pt 3

Intro

 

Dans un précédent  article, je vous parlais de comment vendre, alors to day, le sujet c’est de partager avec vous  la meilleure  méthode de lancement de nouveau P/S.  Je rappelle que  la dite méthode est celle que toutes les grosses boites (Apple, Microsoft, Toyota…) utilisent pour le lancement de leurs  news produits. C’est pourquoi leurs  produits  rencontrent  énormément de succès aussi.

Alors si vous voulez vraiment que vos produits/services suscitent curiosité et envie, lisez attentivement et intégralement cet article. Vous ne serrez pas déçu ! C’est garanti !

La méthode que je m’apprête à vous livrer s’appelle  « lancement orchestré »  c’est une méthode inventée  par Sébastien Night, leader du  marketing  pour  les PME/PMI en France. La  méthode  consiste à présenter et à susciter l’envie chez votre future  clientèle avant même la sortie dudit   Produit/S.

Comment réussir efficacement   son lancement  orchestré?

Pour  réussir son lancement orchestré, il  faut  savoir bien communiquer avec la clientèle, pour cela il existe plusieurs canaux  de com’ tels que l’écrit, l’audio, la vidéo, l’Email…  Mais avant de commencer voici le lien de formation payante de Sébastien Nigth, cliquez ici:Click Here!

Voici 3 étapes à suivre pour bien réussir son lancement orchestré (L-O) !

1ère Etape 

Sachez que toutes les 3 étapes sont basées sur la Com  avec votre future clientèle, à vous de déterminer votre  moyen de Com’  à utiliser.  Vous évoluez dans n’importe quel secteur, le Net  est  l’endroit  le mieux placé pour mieux communiquer avec votre clientèle, à travers par exemple une page Facebook, un site Web.

Bon admettons que votre Com’ se passe à travers le web,  vous voulez  par exemple sortir un new P/S mais attention on se lève pas  un beau jour seulement et décider de mettre sur marché  un produit, non, ce  n’est point comme ça ! Pour garantir le succès d’un produit, il faut que ledit produit réponde réellement  aux besoins de votre clientèle, sinon vous fabriquez 0. Et c’est exactement l’intérêt de la méthode. Elle vous permet d’en discuter  en avance avec le marché afin de mieux conformer le futur produit audit marché. Avec cette  méthode, vous saurez tout du futur acheteur de votre produit, par exemple sur ses attentes,  ses difficultés, soucis…

Alors à travers  cette 1ère étape, vous devez  savoir bien communiquer avec votre future clientèle, cette Com’ doit être surtout  centrée  sur la plus value, l’intérêt  de votre futur produit. A travers vos moyens de Com’ (Le Web, l’oral, par Email…)  vous devez être en mesure de convaincre votre future clientèle de la valeur ajoutée, de l’importance du futur produit, parce que  le client doit se sentir intéressé, c’est-à-dire voir son intérêt de dans. Avec cet échange vous pouvez  communiquer   sur le prix, la conception, le mode de  livraison s’il le faut… Bref, sur les diff aspects du futur produit, mais attention,  ne communique pas tout, sinon la concurrence risque de vous  le piquer  déh !!!

Sachez tout simplement soulever les points forts de votre futur P/S afin que la future clientèle voile  son intérêt. Et pour susciter + de  curiosité, sachez également  comparer votre  solution (votre produit) aux problèmes de vos futurs  clients. Comme ça  ils  s’identifient très rapidement à votre futur produit.

Par exemple vous êtes  fabriquant de chaussures, vous pouvez soulever les problèmes liés aux chaussures, sur leur durée, leur résistance… Comme ça,  ceux qui ont ces mêmes soucis  vont  s’intéresser et échanger avec vous.  Je vous propose ici le meilleur ouvrage de Sébastien Nigth sur l’entreprenariat, à lire, cliquez ici:https://amzn.to/2GfpabQ

2èm Etape

Alors la 1ère phase vous a permis de faire passer votre SMS qui a été bien compris et interactif. Et qu’un certain nombre de clients potentiels s’est montré intéressé par votre futur P/S. Now, il vous faut ouvrir  un espace d’échange (sur votre page Facebook par exemple)  où vous répondez aux différentes questions de vos futurs clients. Sachez que le client adore quand sa question, sa préoccupation est prise en compte. Alors  sachez répondre poliment et efficacement.

3èm Etape

Alors dans cette 3èm partie, vous devez encore soulever les problèmes de vos futurs clients et savoir présenter votre solution (votre futur produit). Vous avez soulevé et proposé votre solution,  vos futurs clients ont trouvé toutes les réponses à leurs préoccupations, ils seront libres now de prendre de bonnes décisions, c’est-à-dire décider d’acheter  votre futur produit dès sa sortie.

Comme tout au long de votre échange interactif, vous avez su questionner, écouter, interagir avec vos futurs clients, cela leur donne un sentiment de confiance,  de sécurité, de curiosité et d’envie à passer à l’action d’achat tout naturellement lors que votre futur produit sortira. Car ne n’oubliez pas  le client est toujours à la recherche d’une  solution mesurée, spécifique à leurs attentes.

Alors maintenant que vous avez un nombre considérable de clients potentiels, mettez-vous  au job pour la conception du produit. Admettons que le produit est fini et vous voudrez le lancer. Là également  échouent  90%  d’entrepreneurs, parce qu’ils ne mettent  en place aucune stratégie de lancement.  Moi je vous donne ici la meilleure  technique qu’utilisent toutes les grosses entreprises.

Il consiste tout simplement lors du lancement de votre new  produit, de mettre en place une politique qui poussera la clientèle à se bousculer sur le produit. En quoi faisant, vous pouvez par exemple créer une offre spéciale, qui consiste à soit, faire une réduction de prix, ou soit offrir de KADO  aux  tout premiers acheteurs sur une durée déterminée.

Un exemple : Vous fabriquez ou vendez de phones,  vous pouvez mettre en place sur une durée déterminée,   ceci, tout client qui fait un 1er  achat de 50. 000F Cfa  bénéficiera d’une réduction de tel  % ou aura un tel ou  tel  KADO  sur son  achat.  C’est la stratégie de toutes les grosses boites que vous connaissez, telles Toyota, Mercedes, Dangoté group, Apple…

Pour terminer, je vous mets encore le lien amazon du livre de Sébastien Night, cliquez ici:https://amzn.to/2GfpabQ

L’image de l’ouvrage est ici:

//ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ss&ref=as_ss_li_til&ad_type=product_link&tracking_id=amadoumaigaco-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=295351466X&asins=295351466X&linkId=926086fe3e61f1b5992b41cd3a15de9b&show_border=true&link_opens_in_new_window=true

Publicités

Comment fidéliser sa clientèle et faire de ventes additionnelles?

Publié le Mis à jour le

 

Bonjour /bonsoir chers fidèles  lecteurs

Aw bissimillah  dans  votre  blog préféré sur  l’entreprenariat et les meilleurs ouvrages africains !

Fidé 1

Intro

Alors comme,  je  l’avais dit précédemment  la vente est un aspect very  very important pour le  progrès de toute entreprise.  Alors,  ce n’est point tout entrepreneur qui maitrise les caractéristiques de la vente, mais en lisant l’intégralité de cet article ou ce  blog régulièrement, vous êtes  chanceux,  car vous  aurez pratiquement  tous les aspects de la vente.

Sachez que je ne suis pas détenteur  d’un master en la matière,  mais je vous rassure que  j’ai reçu  des cours  en la matière lors de ma formation pro en Journalisme et Communication,  passée  à Dakar au Sénégal.   En plus de cela, je suis sur le  Net,  les meilleurs spécialistes de la question. D’après un vieux adage, « vouloir c’est pouvoir ».

Ok, passons aux choses sérieuses now !

Tout au long de cet article, je vais partager avec  vous  des  éléments indispensables pour vous aider  à booster vos ventes. Oui, et l’un de ces éléments est le suivant : La fidélisation de sa clientèle existante, car c’est là où beaucoup d’entrepreneurs échouent. Faire en  sorte que le client qui entre chez vous  une fois reviendra encore et encore et même vous an parler à  ses proches. Alors  voilà à peu près l’intérêt de cet article.

Pour débuter,  je commence d’abord à répondre à cette interrogation! Mais avant tout, voici for you,  un des meilleurs livres sur la vente, cliquez ici: https://amzn.to/2GfhFSv

Comment fidéliser sa clientèle ?

Tout d’abord sachez que la fidélisation est une philosophie, une pratique permanente. C’est un principe dans lequel  toute  entreprise sérieuse doit s’inscrire. Fidéliser  sa  clientèle,  c’est d’instaurer  au sein de sa  boite  un processus  de séduction   client.  Vous disposez  par exemple d’une  boutique  shop, d’un restaurant…Vous  devez  faire en sorte  d’impressionner  le client du début à la fin de son achat.  Comment ?  En mettant tout simplement en place un système de traitement de client opération séduction-client unique.

Alors tout  d’abord faites  attention à la qualité de votre produit/service,  car c’est un aspect très important, si des entreprises comme Apple, Samsung rayonnent, c’est parce que leurs produits et services sont aussi  de bonne qualité,  donc faites attention avec la qualité,  ça ne tolère pas déh, vous êtes prévenu.  

Alors voici  quelques  aspects de fidélisation ! 

1 La fidélisation par des prestations de qualité

Si vous  voulez  vraiment que  vos clients parlent vraiment de vous à leur entourage,  vous devez être excellent à tous les niveaux  de votre entreprise c’est-à-dire de l’entrée à la sortie. Une seule erreur pourrait favoriser la concurrence ! Vos clients doivent se sentir en l’aise, satisfaits, respectés, considérés… Pour cela, il vous faut bien diagnostiquer, prospecter les véritables besoins de vos clients, leurs objectifs, leurs difficultés… A travers par exemple par un questionnaire !

Petit conseil, au cas où vous remarquerez  un point faible, soignez le vite, le client s’y rendre compte déh !

Faites beaucoup attention aux produits ou services que vous commercialisez ! Encore la qualité revient !

2 La fidélisation par la relation humaine avec le client

Le meilleur  vendeur, c’est celui qui sait créer et entretenir des relations avec  sa clientèle.  Car  il est très important  de nourrir cette amitié par diverses manières, par exemple,  si  vous  êtes restaurateur par exemple,   au moins  2 ou  3 fois dans l’année, vous visez lors des grands évènements comme (la tabaski, le ramadan ou le noël…).  Vous  sélectionnez  vos  gros clients et les envoyer à domicile des cadeaux ciblés, pour les femmes des jouets pour enfants, des pagnes etc. Pour  les hommes  de vêtements, chaussures,  des vélos pour  enfants etc. etc.  Vous verrez que ça leur  fera  plaisir et c’est sûr que vous aurez  un  retour significatif,  soit  l’augmentation de leur panier d’achat ou ils feront  votre pub auprès de leurs proches.  Ne n’oubliez pas, car  les relations  en entreprenariat, sont très avantageuses en  business.  Car l’être humain aime trop  quant au  lui remercie, lui félicite! Cela va  également  créer une solide relation humaine entre vous. Eh  boom  cette  petite proportion de client déjà séduit  par votre façon de travailler,  fera augmenter votre volume de vente donc votre revenu financier!

3 Connaitre la clientèle

Disposez des bonnes infos sur ses  clients est  primordiale dans le monde du business.  Si  les produits d’Apple et de Samsung sont très popu, c’est parce qu’ils ont pris le time de connaitre leurs clients d’abord. Vous devez tout faire pour connaitre votre  marche, ses caractéristiques, ses besoins, ses difficultés, ses objectifs… Car plus vous connaissez votre  clientèle, plus vous  saurez comment  mieux le servir et  organiser votre travail. A chaque rencontre avec vos fournisseurs, partenaires, clients,  vous devez augmenter le degré de vos relations. Comme ça vous  aurez des infos utiles qui vous aideront à mieux répondre à leurs besoins.  Alors comment ?

Il existe plusieurs outils de prospection tels que le questionnaire adressé aux clients, pendant l’achat  par exemple. Un exéllent livre à consulter sur la clientèle  ici: https://amzn.to/2Gith6U

Quand vous disposez de plusieurs gammes de produits ?

Il  existe là  également  plusieurs  outils comme, faire des promos sur vos produits vedettes, organisez des séminaires,   des journées portes ouvertes, salon…

Ces actions vous permettront de mieux vous rapprocher de vos clients et de les connaitre également!

4 Fidéliser par l’enthousiasme

En plus de toutes ces méthodes, l’enthousiasme en vers vos clients, partenaires et employés est très important,  ne n’oubliez surtout pas!  Car si  le client sent une certaine générosité en vers lui, cela peut  renforcer  sa  fidélisation. Et cet enthousiasme doit être porté par toute votre équipe. Je vous conseille cet  ouvrage sur l’entrepreneur à consulter, cliquez ici: https://amzn.to/2pNDuNN

Alors nous arrivons au terme de cet article mais pas sur le sujet, car ça continue… !

Développer votre entreprise avec la méthode QQOQCP!

Publié le

Comme d’hab je vous dis bonjour /bonsoir à vous qui lisez à présent ces lignes,
Aw bissimillah dans votre blog préféré sur l’entreprenariat et les meilleurs livres africains !

VT2

Intro
To day, le sujet du jour porte sur une méthode très efficace qui a fait et continue de faire ses preuves. Si vous, qui me lisez à présent ses phrases, êtes un entrepreneur, cet article est primordial for you ! Car la méthode que je m’apprête à vous dévoiler, vous aidera dans la gestion de votre entreprise.
Donc c’est pour vous dire que l’importance de cette méthode, surtout quand vous êtes débutant. Ne vous en faites même pas! Car à travers cet article, je vous ferai découvrir deux techniques entrepreneuriales, à savoir les méthodes « QQOQCP » et « QQOCCP ».

Le sens de chacune des lettres de ces 2 méthodes correspond aux questions suivantes : Le Qui ? Le Quand ? Le Où ? Le Quoi ? Le Comment ? Le Combien ? Et le Pourquoi ?
Quel est l’objet de deux méthodes ? Ces méthodes permettent à leurs utilisateurs (entreprises, commerçants…) d’avoir une mine d’infos sur leurs clients (le marché). Poser des bonnes questions au bon moment est très signifiant pour une entreprise. Certes il n’est pas donner à tout le monde de savoir poser de bonnes questions, car questionner un client à temps et au bon moment, c’est de l’art aussi! Alors les interrogations, Qui, Quoi, Où ? Comment ? Combien ? Et Pourquoi ? Sont des questions ouvertes auxquelles on ne peut jamais y répondre avec Oui ou Non !

Je vous propose ici le lien amazon d’un des meilleurs ouvrages sur la vente, cliquez ici:https://amzn.to/2uhAheS

Quel est l’intérêt de deux méthodes ?
Ces méthodes permettent à une entreprise de mieux connaitre sa clientèle, leurs besoins, attentes, objectifs, difficultés… Et c’est là où réside tout l’intérêt. L’entreprise qui a réussi à connaitre ses clients sera la number One de son secteur, sans aucun doute à moins qu’elle sache comment exploiter ces infos précieuses déhhh ! Si les produits d’Apple sont vendus avant même leur sortie, c’est parce qu’Apple connait ses clients. C’est-à-dire leurs besoins, désirs, difficultés… C’est tout, Il n’y a pas d’autre secret!
La méthode peut être utilisée dans plusieurs moment de l’entreprise tels que, lors des réunions, des RDV client ou partenaire, vous pouvez l’utiliser pour construire votre système de prospection client, dans un brainstorming… Bref, la méthode peut être utilisée à chaque situation de la vie de votre entreprise.

Application et exemple de QQOQCP ou QQOQCCP!

Alors pour mieux utiliser la méthode, il faut savoir comme je l’avais dit, poser les bonnes questions afin d’obtenir des bonnes infos. Ok, étudions ensemble chacune des questions de la méthode !

Commençons par,

Le QUI ?
Cette question vous permet de déterminer les parties prenantes, votre cible, par exemple, Qui est ma cible? Qui sont mes partenaires ? Avec Qui peux-je travailler ? Qui sont mes concurrents ? A la place de QUI, ayez l’habitude souvent d’utiliser « Quelle » ou « Y’a-t-il ».

Le QUAND ?
Le Quand lui cherche à situer les choses dans le temps. Exemples : Quand souhaitez-vous que je vous recontacte ? Quand est-ce que le porte-money de ma clientèle est rempli? Est-ce vers la fin du mois ou pendant les fêtes !

Le Où ?
Si le Quand situe les choses dans le temps, le Où lui situe les choses dans l’espace, par exemple : Où aura lieu notre RDV ? Où sont situés vos locaux ? Où se trouve mon intérêt lors d’une négociation par exemple ? Où se trouvent mes clients, situation géographique ?
Le Quoi ?
Le Quoi permet de mettre le focus sur un point précis ou de déterminer l’objet d’échange avec par exemple les clients, partenaires. Exemples : Vous voulez quoi comme changement dans notre entreprise ? Vous voulez quoi comme gout ?

Le Comment et le combien?
Le Comment vous permet par exemple de dresser le tableau pour vos évaluations. Il vous permet également de savoir comment procéder ? Comment sont vos clients ou se portent mes ventes ? Comment les clients perçoivent-ils mes produits ou mon entreprise ? Votre image en un mot !

Quant au Combien,  lui vous permet de connaitre le nombre, la vente du jour, le nombre de clients… Exemple : Vous  voulez pour combien ? Combien de fournisseurs avez-nous contacté ? Combien de clients adorent nos produits… Voici un ouvrage sur la vente du marketeur américain devenu millionnaire grace ces livres, notamment celui-ci, cliquez ici: https://amzn.to/2pBx0lb

Et enfin le Pourquoi ?
Cette question vous permet de savoir  l’origine des choses. C’est-à-dire le pourquoi des difficultés ? Exemple : Pourquoi y’at-il pas beaucoup de clients dans le resto to day? Pourquoi mes employés sont ainsi ? Pourquoi, pourquoi et pourquoi, jusqu’à trouver des réponses ! Pour finir, je vous mets encore le lien amazon d’un autre livre de vente de l’auteur cité ci-dessus, cliquez ici:https://amzn.to/2IOKant

Comment réussir sa demande de partenariat avec une autre entreprise?

Publié le Mis à jour le

Avant tout,  bonjour/bonsoir  à vous qui me lisez à présent !
Eeeeeeeh Aw bissimillah chez Amadou Maiga, le blogueur  Pro malien !

 

Part3

Intro

To day, je vais vous parler d’un sujet extrêmement important pour une entreprise débutante qui veut perdurer dans le time et dans l’espace ! Sachez que toutes les grosses boites (Apple, Samsung, Mercedes…) ont su bien utiliser cet aspect.
Savez-vous également qu’en grande partie, le succès des entreprises Japonaises (Toyota, Nissan, Honda…) réside dans cet aspect indispensable, surtout en ce 21èm siècle où chacun pour soi, Dieu pour…!!!  Tout d’abord c’est quoi un partenaire. Pour être simple et clair, c’est le fait de créer et entretenir des relations stratégiques, spécifiques et diverses avec une ou plusieurs entreprises.

L’intérêt principal d’un partenariat, c’est qu’il permet de conquérir de nouveaux clients, donc développer la portée de deux partenaires. Il permet également aux entreprises partenaires d’acquérir des nouvelles compétences dans leur domaine respectif. Bref, il est très indispensable et stratégique to day!
Vous en tant que petit, moyen ou grosse entreprise, vous devez impérativement créer de partenariats gagnant/gagnant avec d’autres entreprises qui évoluent dans le même secteur d’activité que vous ou qui exercent une activité proche ou complémentaire à la vôtre.

Mais il y’a 1 blême, je le sais, car beaucoup d’entrepreneurs tentent mais échouent ; pourquoi ? Parce qu’ils ignorent avec Qui, Où et Comment traiter un partenariat réussi. Savoir répondre à ces questions est précieux.
C’est effectivement le but de cet article, c’est-à-dire vous fournir étape by étape, le processus de création d’un partenariat durable et rentable.

OK, c’est parti!

Les points essentiels d’un excellent partenariat !

1. Savoir créer et entretenir un partenariat
Alors chers lecteurs, le 1er point de la création d’un partenariat rentable, c’est votre capacité et votre courage à savoir comment créer et entretenir un partenariat avec une ou plusieurs entreprise(s). Car créer et entretenir une relation durable est un exercice très courageux, surtout quand le futur partenaire a + de taille (moyens) vous.
Comment contacter un futur partenaire ?

Dans ce monde complètement numérisé, il existe plusieurs moyens à votre dispo comme le Mail, l’appel téléphonique, achat de quelques produits/services de la future entreprise partenaire, être présent lors de ses ateliers, conférences et foires.
Ces moyens cités vous permettent de pouvoir contacter rapidement et facilement votre futur partenaire. Il faut savoir s’intéresser à la dite entreprise, à ces produits, ateliers, conférences…

Avant de continuer, je vous mets ici le lien amazon d’un ouvrage sur le partenariat, cliquez ici: http://amzn.to/2Ggwxiz

Votre relation doit être une relation de qualité et Pro !

Qualité : C’est-à-dire que vos Produits/Services doivent t être de bonne qualité, vous devez démontrer vos preuves de qualité. Pour cela vous pouvez utiliser le témoignage client (écrit ou oral) de témoignages que vous montrerez à votre futur partenaire, afin de bien le convaincre.

Professionnel : Présentez toujours votre demande de partenariat avec professionnalisme, c’est-à-dire avec respect et humilité. Il faut savoir également exposer vos forces sans n’oublier que votre produit/service doit concerner le public de votre futur partenaire ou être complémentaire. Par exemple vous fabriquez ou vendez de vêtements, le vendeur de chaussures vous intéresse ou celui de montres… N’oublie pas aussi d’insérer dans votre demande de Part’’’ ce que le futur part’’’ gagnera, c’est très important.

Ayez l’audace de lui proposer un RDV ; prenez en charge une ou toute la partie des courses administratives de votre partenariat. Sachez également que tout partenaire a préoccupée par ces 3 choses suivantes: Peur de se voir piquer sa clientèle, peur de l’échec et le 3èm, c’est l’hésitation. Pour balayer ces peurs, présentez lui par exemple vos derniers résultats, rassurez lui que vous n’êtes point là pour lui piquer sa base de clientèle qu’il avait mis du time à chercher. Faites lui savoir que ça sera un Part’’’ gagnant/gagnant, pour cela vous proposez lui proposer de se charger de l’acheminement. Rassurez lui que ça marchera, car vous êtes engagé !

Bref, précisez, marquez tout ce qui vous semble intéressant.
Le paragraphe qui suit donne plus d’arguments. Voici pour vois encore le lien d’un livre sur le sujet, cliquez ici:http://amzn.to/2uaNndU

2. Les différents types  de partenaires  à privilégier
Sachez qu’il existe 3 types de partenaires, que sont :

Partenaire N°1 : Ils sont en contact immédiat avec un public pouvant utiliser vos P/S (produits/services), car ils sont concernés à travers leur activité par votre secteur également. Donc ils peuvent pousser leurs clients vers vous.
Exemple : Pour un fabriquant ou vendeur de phone, les commerçants grossistes sont de bons partenaires à contacter ou à démarcher. Car ils peuvent influencer le choix de détaillants et même certains grossistes. Ou même les détaillants!

Partenaire N°2 : Eux, ils sont en contact direct avec votre marché cible, donc ils peuvent l’influencer (votre cœur de cible), mais que vos Produits/Services leur intéressent peu.
Exemple : Vous vendez ou fabriquez de panneaux solaires, le ministère de l’énergie de votre pays, éleveurs et fermiers sont de partenaires potentiels à contacter.

Partenaire N°3 : Ces genres d’entreprises sont en contact direct ou indirect avec vos clients cibles, mais que vos P/S n’ont aucun impact avec leur activité principale. Mais ils peuvent quant même influencer leurs clients à votre profil.
Exemple : Vous êtes développeur web, le ministère des technologies numériques de votre pays, les sales de jeu vidéo, maisons de ventes d’outils informatiques sont intéressants.
Alors à vous de faire votre choix et de vous lancer vite !

Pour terminer, je vous donne again un autre exemple frappant, vous êtes un développeur web, vous pouvez aller voir les écoles profe’’’ et universités et en parler aux étudiants de vos produits web. Comme ça, vous pourrez tisser de relations avec les étudiants qui font par exemple la même chose que vous ! Pour vous aider à aller loin, je vous donne ici le lien Amazon affilié d’un des meilleurs ouvrages sur le sujet que vous pouvez acheter,  ici:http://amzn.to/2uaNndU

Comment vendre son nouveau produit/service avant même sa sortie?

Publié le Mis à jour le

 

Je ne veux pas débuter cet article sans vous dire bonjour/bonsoir, vous qui me lisez à  présent !
Aw bissimillah!

vent 1

Sachez que ce blog n’existe point sans vous, car c’est vous son âme!
Le vouloir de tout entrepreneur, c’est de créer de produits/services qu’il  aimerait voir bien vendre. Que ces produits/services connaissent un véritable succès à la IPhone 1,2,3…8 ou au Galaxy 1,2,3,4…8…Mais que la majorité des entrepreneurs surtout les nouveaux, ignorent comment réellement rendre populaire leurs produits/services !
Le but de cet article, c’est de vous donner de conseils ou techniques vous aidant à pouvoir mieux vendre vos produits avant même leur sortie ! Donc lisez attentivement et intégralement cet article.

Ok, on commence !

Si les produits/services des entreprises comme Apple, Samsung se vendent extraordinairement bien, c’est qu’il y’a un secret qui se cache derrière ces réussites story. Un secret que les autres n’en ont pas. Alors vous qui lisez ces lignes avez la chance de découvrir ce secret à travers cet article.
Chaque paragraphe constitue une mine d’or d’infos !

En attendant voici pour vous le lien amazon affilié d’un important ouvrage sur la vente, cliquez ici: http://amzn.to/2u9CCZs<

Chers lecteurs ou collègues entrepreneurs, sachez qu’en entreprenariat il faut savoir emprunter le chemin que la majorité craint, Oui prenez très souvent la route minoritaire, ça demande certes beaucoup de courage individuel, mais osez !
Selon les médias les Steve Jobs, Bill Gate avaient débuté leurs parcours dans un garage, chez leurs parents ou autres. Ils ont durement travaillé pour enfin connaitre leur succès d’après les médias toujours, Oui, mais il y’a des choses que ces médias ne nous ont pas dit sur ces Icones de l’entreprenariat. Eh bien, ce qui n’a pas été dit, sera dit to day!
Au fait, ces entrepreneurs à succès ne se sont point contentés de travailler dans un garage ou chez eux pour concevoir leurs produits/services et dire aux américains, ok moi c’est Steve Jobs je viens de créer le 1er ordi appelé « Makingtoch » donc venez l’acheter, il coute moins cher. C’est Bill Gate, c’est moi qui a créé le 1er logiciel révolutionnaire for PC, et venez vite l’acheter, il est moins cher. Non, non et encore NO… ! Oubliez tout de suite ces belles paroles des médias! Mais en attendant d’aller loin,  voici un livre sur Steve Jobs, cliquez ici : http://amzn.to/2ptfGi7

Voici leur secret !
L’ultime secret qui a fait que ces entreprises (Apple, Microsoft) ont réussi, c’est que leurs fondateurs avaient réussi à vendre d’abord leurs idées avant même la conception desdits produits/services. Je veux dire que Bill et Steve ont réussi à vendre leurs idées (Windows et L’ordi Makingtoch) avant même leur sortie officielle. C’est le même cas également pour Jeff Bezos avec Amazon que nous connaissons tous.

En détails, ces 3 succès stories avaient eu la bonne idée d’aller d’abord au plus près des clients potentiels c’est-à-dire leur matché, échanger avec eux, en faisant quoi, en expliquant l’intérêt, l’importance de leurs projets. Au moment où ils se sont vraiment rendu compte qu’ils ont pu convaincre une bonne partie du marché, ils sont maintenant retournés à leurs ateliers pour enfin concevoir leurs produits concrètement.
To day, les porteurs de projets dans leur majorité refusent de faire ce boulot qui à vrai dire est gigantesque, mais qui une fois faite, apporte également gros. La cause principale que les entrepreneurs évoquent pour ne pas faire ce boulot, c’est la peur de se voir piquer leurs idées par la concurrence, par exemple.

Comprenez que de toutes les façons, la concurrence verra votre projet, même si c’est le produit fini. Bon je comprends aussi que dans la plus part de nos pays, le droit d’auteur ou de l’invention ne point respecté ou n’existe même pas ! Mais aller sur le terrain expliquer son idée aux potentiels clients pour connaitre leurs réactions, leurs réponses, leurs avis est primordial pour un entrepreneur qui veut réussir, donc faites le et vous verrez.

Petit conseil : Ne faites pas comme la majorité, c’est-à-dire concevoir un produit/service et un jour sortir dire aux gens, alors moi c’est un ou une tell(e), je viens de mettre en place un produit/service innovant, de qualité et avantageux, car pas trop cher. Donc venez vite l’acheter ! C’est insuffisant !
Pourquoi ?

Parce que le 1er souci auquel vous pourrez être confronté, c’est la non-conformité de votre produit/service aux besoins réels du marché. Donc ne n’oubliez pas, la connaissance du marché est primordiale et capitale pour une entreprise. Vous êtes averti déhhhhhhhhhhh !!!!!!!!!

Comment faire ?

IL s’agit de prototyper votre projet/service, mais attention il ne s’agit point de dévoiler toutes vos infos à vos interlocuteurs (clients potentiels). Il s’agit juste d’aller sur le marché après l’avoir analysé et d’expliquer aux gens en quelques mots l’idée de votre futur projet. Ecouter et noter leur feedback (leurs avis) pour en faire une base d’infos. C’est tout ! Les infos que vous aurez vous seront très utiles du fait qu’elles émanent du marché. Ces infos vous aideront à mieux conformer, concevoir vos produits selon les besoins du marché.

Sachez-vous que la finalité de toute entreprise, c’est de soit répondre à un ou plusieurs problème(s) ou satisfaire un ou plusieurs besoins d’un marché précis (clientèle). Alors si vous voulez que vos produits/services connaissent du succès comme Apple, Samsung, Microsoft…Procédez ainsi, c’est-à-dire descendre sur le terrain et interroger les potentiels clients sur votre idée de projet et noter leur feedback.

Le produit/service conçu sur le feedback du marché deviendra un produit partagé, aimé et social, parce qu’il est assorti de la discussion entrepreneur/client. Et vous verrez que dès sa sortie, les clients se bousculeront sur ledit produit/service et le succès sera surement au RDV.
Dès les 1ères heures qui suivent la sortie, il risquerait même d’avoir un problème de stock. Alors pour ceux qui veulent aller loin, je vous propose ici une formation payante de Sébastien Nigth, leader français en marketing pour PME/PMI en France. Cliquez ici:Click Here!

Un conseil

Ayez l’habitude de toujours chercher le retour, l’avis des clients sur votre nouveau et futur produit. Cela vous aidera à mieux comprendre et servir vos clients. Vous fabriquez ou vendez par exemple des chaussures, interrogez très souvent vos clients concernant leurs plaisirs, gouts, le prix, la marque, le design agréables (…) sur vos produits actuels et futurs. En terminant je vous donne le lein amazon affilié d’un livre de Robert Kiozaki, le célébre entrepreneurs américain, cliquez ici:http://amzn.to/2prEW9f

CHRONIQUE DU LIVRE « L’Afrique à l’ère du savoir: Sciences, Société et Pouvoir » de Jean Marc ELA!

Publié le Mis à jour le

 

 

ela 3

Bonjour / bonsoir  tout le monde!

Et je vous dis, Aw bissimillah dans votre  blog préféré dédié à l’entreprenariat et aux  meilleurs ouvrages africains !

 

 To day, votre chronique préférée des meilleurs livres africains s’intéresse à un excellent ouvrage écrit par un des meilleurs  intellectuels africains ! L’intellectuel en question est camerounais, il se nomme  Jean Marc ELA.  Vous le connaissez ??? Si oui OK, si Non, je vous dirais  quelques mots   sur lui au cours de l’article!

Il y’a un adage qui dit  que les Africains n’aiment pas lire,  ça l’était, mais ce n’est plus Vrai to Day, Ou bien ???????????????  Car la jeune génération de to day est remplie d’envie pour le savoir !

L’ouvrage, voici le lien amazon du livre ici: http://amzn.to/2piLYfGen question fait partie des meilleures livres  classiques africaines, donc vous devez  le lire et l’exploiter à votre profit, mais avant de vous parler du livre, voici quelques infos  l’auteur !

BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR

 Qui est Jean Marc ELA ???

Ela 1

Né le 27 septembre 1936 à Ebolowa au Cameroun, Jean Marc ELA issu d’une famille modeste,  a passé toutes ses études primaires et secondaires dans son pays, le Cameroun, puis à Strasbourg et à Paris Sorbonne V pour ses études Sup. Jean Marc ELA est titulaire de 3 Doctorats différents, à savoir,  en Anthropologie, en Sociologie et en Théologie.

L’intellectuel camerounais fait partie de ces penseurs africains qui une fois les études finies avaient décidé de retourner au  pays pour partager leur savoir avec les jeunes. Car pendant  longtemps,  l’auteur a enseigné à l’université de Yaoundé.

Mais problème,  car  il sera contraint à l’exil en  1995 au Canada, entre temps l’auteur a reçu  plusieurs distinctions, à savoir,  lauréat de l’Académie de Strasbourg,  le livre d’or de RFI puis promu  Docteur honoris causa de l’Université de Louvain.

Sachez que Jean Marc ELA a à son compteur plusieurs ouvrages à savoir:  la recherche face aux défis de l’excellence scientifique, travail et entreprise en Afrique, les Fondements sociaux de la réussite  économique, Cheick Anta Diop ou  L’honneur de penser… Pour ceux qui veulent s’en procurer un des livres, cliquez ici: http://amzn.to/2G2bQ9O,

 L’auteur décède le 26 décembre 2008.

 MOTIF(S ) DE L’AUTEUR

 Vous savez  que tout livre est écrit à cause de ou grâce à!

Selon l’auteur les motifs qui lui ont poussé à écrire le bouquin sont,  entre autres  son envie de réinventer la science pour participer à la construction de la société  où l’être humain pourra s’épanouir. Faire autrement la science à fin d’y apporter des réponses aux différents maux auxquels l’Afrique est confrontée. Voila en quelque sorte ce qui lui a  poussé à rédiger cet ouvrage gigantesque.

RESUME DU LIVRE : SUJETS TRAITES ET PROPOSITIONS

 L’ouvrage, dont en voici encore le lien amazon http://amzn.to/2Dxqd0sest composé de 5 chapitres repartis sur 5 thèmes également, que sont :

-Mythes de la science et crise de la rationalité

-Les tribus scientifiques mises en nu

-Les  sociétés africaines à  l’épreuve de l’esprit  scientifique

-Les nouveaux défis de la recherche dans les universités africaines

-Vers une économie politique de la connaissance¨

Dans l’ouvrage, l’auteur invente une nouvelle façon de faire de la science en examinant bien sûr les différents enjeux du Continent africain. Et bien Jean Marc ELA propose une confrontation positive et constructive des savoirs ancestraux africains afin de réinventer une nouvelle  science plus adaptée aux réalités du Continent. Car  selon  l’auteur,  ce sont les défis mêmes qui l’obligent.

D’après lui une science  nouvelle sans fétiche doit être inventée  pour que l’Afrique puisse être respectée pour son juste valeur. Et l’auteur est très en conformité avec les technologies en lisant bien le livre. Il ira plus loin en disant que nos gouvernements  doivent créer  des espaces dédiés aux chercheurs afin que la science soit utile à la société et non le contraire, dans la mesure où l’innovation est la clé de l’avenir.

Une petite entre parenthèse,  des pays comme  l’Ethiopie, le Kenya, le Rwanda,  le Ghana, le Nigeria… Ont  bien  compris cette réalité et  sont dans l’action. Le Rwanda par exemple où le gouvernement a créé « le klab » un espace dédié aux jeunes entrepreneurs créateurs.

L’ouvrage est monumental, donc à vous now de le découvrir et l’exploiter bien !

Je vous donne encore le lein du livre, cliquez ici:

//ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ss&ref=as_ss_li_til&ad_type=product_link&tracking_id=amadoumaigaco-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=2296019420&asins=2296019420&linkId=eae0c9339b608e5819fe5832f3b884f5&show_border=true&link_opens_in_new_window=true

comment créer son blog à succès en 5 mn?

Publié le Mis à jour le

 

Alors com d’hab, je ne peux commencer sans vous dire bonjour/bonsoir à vous qui me lit régulièrement !
Eeeeh Aw bissimillah !

Blog 1

Alors to day, notre thème porte comme l’intitulé  l’indique, sur comment créer un blog à succès. Oui un blog à travers lequel tout le monde entendra parler de vous. Mais avant permettez-moi de vous en dire un peu sur l’historique du mot « Blogging ».

Historique du blogging

Le mot « blog » est dérivé de l’expression « aphérèse » un terme composé né de la contraction « web-log » un terme anglais signifiant « registre ou journal ».

Qu’appelle-t-on quelqu’un blogueur ?

Un (e) blogueur (se) c’est celui ou celle qui a l’habitude d’écrire et publier des articles sur un sujet bien précis, à travers un portail appelé blog. Et l’ensemble de ces publications est appelé « contenu ». Olivier Roland, créateur du blog, blogueur Pro  et leader du blogging en France, a écrit un livre  sur le blogging ou il détaille tout le blogging et comment y vivre la vie de ses reves, dont  je vous donne lien amazon,  cliquez ici: http://amzn.to/2pemvE4

Sachez qu’il existe 2 façons de créer un blog. Il y’a le payant et le gratuit !
Quand vous créez votre blog à via  un éditeur de texte gratuit comme wordpress par exemple, votre site sera hébergé par ce dernier. Pour cela WordPress va afficher des pages de PUB sur votre blog. C’est-à-dire que votre site est contrôlé par celui-ci. Or quand vous payez votre hébergement, là vous serez complètement indépendant et qu’aucune pub ne s’affichera sur votre blog sans votre permission. Vous serez aussi plus en sécurité face aux cyber-attaques.

Moi je vous conseille le payant, si vous avez le moyen bien sûr, sinon optez pour l’autre. Tout au long de cet article c’est l’hébergement payant qui sera détaillé!

Mais avant de commencer, j’aimerais d’abord vous donner quelques conseils sur comment choisir le thème de son blog.  Car c’est primordial!

Il n’y a pas quelqu’un dans ce bas monde qui n’a pas de passion. Qui peut dire le contraire ? No body !

Alors le sujet de votre blog doit être quelque chose qui vous passionne. Vous aimez par exemple le foot ou la musique, le sujet de votre blog doit être l’un de 2. Parce que votre thème doit être un sujet à qui  vous êtes  prêt à dépenser votre énergie et votre time. Après la passion,  vient l’importance du sujet, c’est-à-dire  que le sujet  doit intéresser  un grand nombre de personnes (le foot par Exple). Pour vous aider encore + je vous propose le livre Aurélien Amacker,  un autre  blogueur Pro canadien, que je suis,  qui a écrit un livre sur  comment il a reçu à gagner sa vie grâce à son blog, cliquez ici : http://amzn.to/2GzrMhX

Voici quelques commentaires clients du livre: https://www.amazon.fr/gagne-vie-avec-mon-blog/product-reviews/2840017865/ref=dpx_acr_txt?showViewpoints=1

Une fois que tous ces facteurs sont bien analysés, vous pouvez vous lancer now !
Alors la partie la plus importante est donc arrivée ! C’est à dire « Comment créer efficacement son blog à succès en seulement 5 mn ? »

Allez-y sur Youtube et taper « Commente installer son blog wordpress  à  sucès en 5 mn? » et cherchez Olivier Roland, puis visionner sa vidéo.

Comment faire une bonne étude de marché ?

Publié le

 

Comme d’hab, je dis bonjour/bonsoir à vous chers lecteurs et lectrices, là où vous-vous trouvez !
Eeeeeeh Aw Bissimillah à la malienne!

 

étude 2

Intro
Alors, le sujet de the to day, est un élément indispensable pour un entrepreneur dans le développement permanent de son entreprise. Car les entreprises qui réussissent sont celles qui ont fait de cet élément là, une priorité des priorités.
Vous voulez que votre entreprise cartonne, il vous faut impérativement maitriser cet aspect (le marché), c’est-à-dire connaitre les gens auxquels votre produit ou service est adressé. Vous devinez de quoi, il s’agit quand même ?

Si oui, ok, on avance !

Je disais précédemment ici sur la vente, que l’entrepreneur qui ne sait point vendre, n’ira pas loin. Alors que pour vendre aussi, il faut d’abord savoir quoi (Produit/Service) vendre et à qui (le marché) ??? Cette question ne trouvera pas de réponse si on’y connait rien de son marché. To day, c’est le QUI, qui nous intéresse ! C’est-à-dire les gens à qui est adressé votre produit/service. Comme définition, le marché, c’est l’ensemble des personnes à qui est destiné votre produit ou service. Donc l’étude de marché, désigne tout simplement le fait d’examiner, d’analyser ces personnes qui vont consommer votre produit ou service, c’est-à-dire connaitre leurs besoins, attentes, difficultés, objectifs (…) pour mieux les servir. Pour cela, il existe plusieurs outils performants à votre dispo, des outils comme, le sondage terrain (questions/réponses), l’observation, + de détails au fil de l’article. Un exemple : Quand nos mères veulent entreprendre, elles ne se jettent jamais comme ça, elles soumettent d’abord l’idée à leur entourage, puis s’informent auprès de celles déjà implantées en vue d’avoir + d’infos sur l’activité, les clients, les avantages, les inconvénients…Bref, elles essayent d’avoir le maximum d’infos sur le marché en générale, avant de se lancer. Alors ici, elles effectuent peut-être sans se rendre compte, une étude de marché. Pour vous aider +, voici un des meilleurs ouvrages sur la question, cliquez ici: http: http://amzn.to/2pbaKhz

Pourquoi faire une étude de marché avant de se lancer ???
Eh bien, c’est parce que c’est indispensable pour le succès de votre entreprise. Car c’est l’étude de marché qui vous permettra de prendre de bonnes décisions, de mieux connaitre votre clientèle pour mieux la servir. L’étude de marché vous permet également de maitriser ce qu’on appelle les 4P du marketing que sont : Le Produit, le Prix, la Place et la Promotion. Je vous propose ici un ouvrage sur le sujet, cliquez ici: http://amzn.to/2FyZA1r

Produit : En vous basant sur les retours (feedback) du marché après avoir effectué une bonne étude de marché, vous saurez, quoi servir et quoi améliorer dans votre produit/service afin de mieux satisfaire vos clients.
Prix : Avec l’étude de votre marché, vous saurez quel prix adopté pour un bon écoulement de votre produit ou service.
Place (ou distribution) : C’est l’étude de marché qui vous permettra de savoir où se trouvent géographiquement vos clients, afin de mieux les atteindre. Par exemple, vous êtes concepteur d’applications web, l’étude de marché vous permet de pouvoir situer vos clients potentiels.

Promotion : Avec une bonne étude de marché, vous saurez dans quel média passé votre SMS de vente, pour mieux toucher votre cœur de cible.
En plus de cela, l’étude de marché peut vous aider également à :
-Mieux comprendre l’esprit de votre marché,
-Tracer le profil type de votre clientèle (Lieu, âge, sexe, revenu…),
-Trouver le bon emplacement possible pour votre entreprise,
-Elaborer des campagnes pub efficaces,
-S’adapter à l’environnement socio-économique de votre marché.

Après le pourquoi, voyons voir le Quand ???
Comme tout travail, l’étude de marché demande beaucoup de préparation, car on ne peut pas se lever un beau jour comme ça et aller questionner les gens.
En règle générale, l’étude de marché se fait bien avant la conception du produit/service destiné à la vente. Vous voulez vous lancer par exemple dans l’immobilier dans votre pays ou ailleurs, avant le lancement, vous devez d’abord étudier le marché immobilier de votre pays ou du pays concerné, c’est-à-dire chercher à connaitre les principaux acteurs, les opportunités, les contraintes, les cibles, la loi, la concurrence… C’est l’ensemble de ces infos récoltées à l’issue de l’étude, qui vous permettront de mieux réussir votre lancement.

Bref, une étude de marché s’effectue dès lors qu’on eut l’idée de création de son entreprise, mais elle se fait également quand on n’est déjà en place et qu’on voudrait mettre sur le marché un nouveau produit/service. Exemple : Apple fait une étude de marché à chaque fois qu’elle envisage de lancer un new produit/service, afin d’avoir l’avis de clients. C’est une des causes de son succès phénoménal. Donc ne n’oubliez pas, car votre succès en dépendra !!!

On a vu le Pourquoi, le Quand, maintenant reste le Comment ???
Vous êtes d’accord avec moi que l’efficacité de tout travail repose en grande partie sur une bonne organisation. Pour réussir son étude de marché, il vous faut une bonne méthode de travail. Pour cela, je vous propose Une. Cette méthode est divisée en 4 volets, que sont l’identification du problème, sélection des sources d’infos, détermination d’un échantillonnage à interroger et enfin la réalisation de l’étude. C’est tout un plan bien structuré !

Voici comment procéder ?

Identification du problème + sélection des sources d’infos + détermination de l’échantillonnage + étude de marché = retour de clients (feedback).
Pour + de compréhension, identifier le problème veut tout simplement dire, définir le ou les problème (s) que vous voulez résoudre à travers votre idée (le futur produit ou service) puis sélectionner ceux que vous voulez interroger (clients potentiels, acteurs, l’Etat…), ensuite déterminer un nombre représentatif de ces personnes (nombre, âge, sexe, homme, femme, jeune) et enfin descendre sur le terrain en vue de questionner vos futurs clients. Et sachez que les questions doivent être bien réfléchies afin d’avoir des bonnes réponses, + de détails dans les prochains paragraphes. Pour vous aider à mieux réussir votre sondage client, je vous donne ici d’un lien d’un livre sur la question, cliquez ici : Cliquez ici le lien !!!
L’étude de marché peut être également divisée en 2 parties, à savoir la partie primaire et secondaire.

Etude primaire
L’étude primaire est un processus de recherche d’infos initiales sur vos futurs clients, une étude que vous-même pourrez effectuer ou confier à une entreprise spécialisée en la matière. Cette 1ère phase vous permet de connaitre avec qui vous avez affaires, à l’aide d’outils puissants, tels que le sondage, l’observation ou l’expérimentation.
Voici le genre de question à poser dans votre sondage (c’est l’outil le plus utilisé) !
Qui sont mes potentiels clients (cibles) et comment puis-je les joindre ?
Quels sont les besoins de mes clients ?
Quels sont les facteurs d’influence d’achat de mes clients (est-ce le prix, le design, l’image…) ?
Qui sont mes concurrents (c’est-à-dire leurs forces et faiblesses) ? Etc. Etc.
Un conseil : Avant de vous jeter sur le terrain avec votre sondage, ayez l’habitude de le tester avec votre entourage d’abord par exemple.

Etude secondaire
Alors sachez que ce genre d’étude est surtout réservée aux entreprises déjà en place, mais qui veulent mieux connaitre leur environnement, leur secteur et son évolution. Pour cela, elles utilisent les ressources déjà existantes telles que, les documents d’entreprise, des anciens sondages, des ouvrages. Ce genre d’étude exige moins d’effort que la 1ère.

Pour ce type d’étude, voici les questions à privilégier !
Dans quelles conditions économiques mon entreprise évolue- t-elle ?
Quelles sont les tendances de mon secteur (préférence client, changement technologique…) ?
Existe-t-il d’autres marchés d’opportunités à exploiter ?
Quelles sont les caractéristiques démographiques de ma clientèle, où habitent-ils ?
Alors à vous d’adopter vos questions selon vos attentes. Voici encore le lien amazon du livre sur l’étude de marché, cliquez ici:http://amzn.to/2pbaKhz

Le livre en question en lien image, ici:

//ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ss&ref=as_ss_li_til&ad_type=product_link&tracking_id=amadoumaigaco-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=221254958X&asins=221254958X&linkId=dcad750da0088d87de8facd6f8a17749&show_border=true&link_opens_in_new_window=true

Merci de votre fidélité à ce blog, n’hésitez pas à m’exposer vos soucis via le commentaire ou les réseaux sociaux!

Chronique du livre : Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent !

Publié le Mis à jour le

Tout d’abord je vous dis bonjour/bonsoir à vous qui lisez ces lignes à présent !
Aw bissimillah dans votre portail préféré dédié à l’entreprenariat et les meilleurs ouvrages africains !

Hab 1

Intro
Vous qui lisez à présent  ces lignes, vous ne pouvez pas me confirmer que vous ne voulez pas le succès, la réussite dans tout ce que vous entreprenez. Non, vous n’osez point me le dire ! Et je peux également affirmer qu’actuellement vous entreprenez quelque chose. Que vous suivez vos études, vous bossez pour vous-même ou pour quelqu’un. Vous avez quand même un ou plusieurs objectifs à atteindre. E bien si c’est le cas, lisez intégralement et attentivement cet article !

Pourquoi des hommes comme, Dangoté, Salif Keita, Youssou N’DOUR, Mark Zuckerberg font inspirer des milliers voire des millions d’individus in the world ? Ont-ils un secret que les autres n’en ont point eu ? Ouuuu peut-on parler de Don Divin tout cour ? Bref, plusieurs questions peuvent être posé sur leur cas !

Peut-être qu’en lisant l’article, vous-vous dites que si je connais toutes ces choses, c’est que je dois être comme eux, vous n’avez point tort, c’est logique ! Mais laissez-moi vous précisez que tout ce que je partage avec vous sur ce blog, je le fait au moment que je le découvre ! Et je teste si possible chaque découverte, pour me rassurer de l’efficacité.

Donc de grâce, soyez pratique et ayez toujours l’esprit d’essai quand vous découvrez des nouvelles choses, comme ça vous verrez vous-même le résultat.

OK, j’ai trop duré sur ça,
Passons à notre livre du jour !

L’objectif de la chronique des meilleurs ouvrages africains est de vous faire découvrir les livres africains les plus pertinents sur tous les sujets. Mais exception, car le livre du jour est non-africain. Oui ! Pourquoi ?

Parce que le dit ouvrage regorge d’énormes infos précieuses qui peuvent vous aider à atteindre le succès dans vos différentes actions, donc je ne l’ai pas choisi O hasard ! Et sachez également que je lis et analyse tous les ouvrages chroniqués ICI ! Donc je sais de quoi je parle !

Alors le livre en question est intitulé « les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent » trouvez le lien affilié du livre ici: http://amzn.to/2Ilj6My             .

Le livre comme son nom l’indique contient 7 habitudes précieuses à adapter au quotidien et dans vos affaires, qui vous permettront d’atteindre vos objectifs les plus fous, de réussir une vie sociale épanouie, durable et heureuse.
Mais avant de vous résumer le livre, permettez-moi de vous dire un peu sur l’auteur d’abord !
Biographie de l’auteur

Professeur, écrivain et homme d’affaires Stephen Richard COVEY est né le 24 octobre 1932 à Salt lake City aux USA. L’auteur est détenteur d’une licence obtenue à l’université de l’UTAH, d’un MBA à l’univer’’’ de Harvard et également d’un doctorat en éducation religieuse obtenue à l’univer’’’ Brigham Young de Leval.
L’homme d’affaires enregistre à son compteur plusieurs ouvrages dont le plus connu et plus populaire est notre livre du jour, les 7 habitudes…  dont en voici encore le lien amazon ici: http://amzn.to/2FvgD44

L’auteur a également passé plusieurs années à enseigner à l’université de l’UTAH jusqu’au moment de son décès le 16 juillet 2012. L’écrivain avant son décès a réussi de nombreux prix honorifiques.

Résumé du livre

Dans l’ouvrage, l’auteur nous invite tout simplement à une analyse, une transformation profonde de nous même, afin de pouvoir explorer à l’aide de nos propres valeurs, les bonnes choses de notre existence. Pour cela l’homme d’affaire américain nous livre une méthodologie d’étape nous permettant d’exceller dans les affaires, mais également dans la vie sociale. Il s’agit donc des 7 habitudes qui ne sont que des lois humaines.

Voici donc en détails les 7 habitudes dont-il est question !

Habitude N°1 : Etre proactif

Pour l’auteur être proactif, c’est tout simplement le fait pour une personne de savoir décider pour soi-même, définir pour soi-même son propre chemin. Ces individus n’attendent jamais que d’autres viennent décider à leur place, du moment où rien ne les empêche.

L’auteur poursuit son raisonnement en affirmant que ces personnes savent anticiper les choses, trouver des solutions aux problèmes et ne tournent jamais au grand jamais au tour des problèmes. Pour lui, à travers le langage, il est possible de détecter le degré de personnes proactives ou réactives. Et il définit les deux cas ainsi : Selon lui, les réactifs aiment généralement rejeter les responsabilités, les problèmes sur les autres et vous verrez également qu’ils sont toujours centrés sur les problèmes et le passé.

Contrairement aux réactifs, le langage de proactifs est basé généralement sur les alternatives, les différentes approches et favorise l’échange et le compromis positif. Ce langage est plutôt centré sur les solutions et le futur.

Récapitulatif : Quand un ou plusieurs problèmes se posent à vous, ayez l’habitude de vous baser sur comment les solutionner et non une répétition de ces mêmes problèmes. Cette dernière option n’arrange point la situation, mais plutôt l’aggrave de plus. C’est compris, OK, on avance !

Habitude number Two : Gardez toujours en tête le but final

Savez-vous que la création mentale précède la création physique ! Cela veut dire tout simplement qu’avant que par exemple la voiture ne soit créée physiquement, elle a été d’abord été pensée. Et ça a été ainsi partout ! Selon l’auteur, c’est à travers cette 2èm habitude qu’on doit se fixer une vision de soi dans la vie et la garder toujours en tête. Car pour lui, la vision est le cadre de référence par lequel l’on examine tout, et que, chaque jour doit être un pas vers sa réalisation.

Plus loin, il explique que la vision est l’ampoule qui éclaire le chemin afin de pouvoir prendre de bonnes décisions qui mèneront vers le succès final. Une vision claire nous évite les fausses routes et l’échec permanent. Selon l’homme d’affaires américain, la vision de tout un chacun doit être établie sur ses valeurs propres et sur les principes naturels et universels de la nature.

Conseil : Selon l’écrivain, pour réussir dans la vie, l’on doit renforcer ses forces motrices qui nous propulsent vers le chemin de la réussite. Et aussi diminuer les forces contraignantes qui peuvent nous freiner. Mais pour cela vous devez être en mesure de détecter vos forces et faiblesses en vous observant vous-même tout simplement. Par exemple vous êtes fabriquant ou vendeur de phone, identifiez là où vous êtes fort et faible, renforcer vos forces et corriger vos faiblesses.

Récapitulatif : Le but de cette habitude, c’est de vous baser sur votre vision finale et œuvrer toujours à sa réalisation chaque jour qui arrive. Exemple de vision, pour le vendeur de phone, il peut se fixer cette vision, « Un africain, un téléphone » !

Habitude 3 : Privilégier la priorité des priorités

Cela veut tout simplement dire de traiter vos différentes taches selon leur degré d’importance. Car selon l’homme d’affaires les grandes réussites ont l’habitude de s’adonner aux choses sérieuses d’abord et avant tout.
Récapitulatif : En bref, privilégiez toujours les choses les plus rentables aux choses les moins rentables pour vous, dans tout ce que vous faites.

Habitude 4 : Avoir l’esprit gagnant/gagnant

Dans l’ouvrage, l’écrivain affirme que les ressources sont suffisantes par rapport aux personnes sur terre. Car selon lui les personnes qui réussissent le plus sont généralement celles qui sont nourris par l’esprit de gagnant/gagnant. Puis que d’après lui ces personnes visent l’intérêt commun et le bénéfice mutuel, elles ne voient point la vie comme un champ de compétition, mais plutôt comme une opportunité de coopération. Désormais mettez cela dans votre esprit d’affaires.

Oui, même si nous savons que c’est seulement 1% d’individus qui empochent plus de 50% de la richesse mondiale et que la grande partie de ces gens sont américains. Une Amérique où le système éducatif est basé sur un système gagnant/perdant. Donc ça vous étonne peut-être quand c’est un homme d’affaire américain qui dit cela. Mais selon la nature toutes les personnes ne peuvent point être les mêmes, sinon !

En même temps l’auteur donne des qualités que doit avoir ceux qui sont habités par l’esprit G/G, pour lui ils respectent l’intégrité personnelle de ses collaborateurs, ils ont la maturité et l’équilibre dans leur travail. Et vers la fin du livre l’auteur conseille à ses lecteurs d’être plus coopératifs, respectueux et créatifs.

Alors je m’arrête là to day, à vous now de découvrir le reste de l’ouvrage, pour ceux qui veulent se le procurer cliquez sur le lien amazon ci-dessous.

//ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ss&ref=as_ss_li_til&ad_type=product_link&tracking_id=amadoumaigaco-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=2290057924&asins=2290057924&linkId=fc05ae9c94c946a08e1a4d5ac5c0b43d&show_border=true&link_opens_in_new_window=true

Merci de votre fidéliter à ce blog, eh n’hésitez pas à me poser n’importe quelle question via les réseaux sociaux ou via commentaire!

Voici une méthode efficace pour fidéliser votre clientèle !

Publié le Mis à jour le

Tout d’abord je vous dis bonjour/bonsoir à vous qui lisez à présent ces lignes!
Aw bissimillah dans votre blog dédié à l’entreprenariat et aux meilleurs ouvrages africains !

 

Fidé 2

Intro
Pour le développement d’une entreprise, il existe de facteurs indispensables à maitriser coute que coute. Parmi ces facteurs, je peux citer le ou les Produit(s)/Service(s), le prix, la communication, la clientèle… Surtout le dernier aspect, qui constitue notre sujet du jour.

La finalité de toute entreprise, c’est de faire des ventes régulières c’est-à-dire accroitre le revenu financier. Mais le blèm, c’est que la majorité des nouveaux entrepreneurs et mêmes certains expérimentés ignorent ou négligent malheureusement l’aspect « marché ». Or la concurrence rude à laquelle se livrent les entreprises vous pousse en tant que petit et moyen entrepreneur, à apprendre comment convaincre et fidéliser votre portefeuille client afin de pouvoir le garder. Ce qui vous aidra à mieux atteindre vos objectifs.

Alors la méthode que je m’apprête à vous livrer, vous permettra à mieux fidéliser votre clientèle, même si ce n’est qu’un seul client. Avec cette méthode, le 1er client potentiel qui débarquera chez-vous, ne cessera plus de venir chez-vous, en + il vous recommandra à son entourage. A condition que vous appliquez à la lettre ce qui suit. Vous aimez ???

Ok, on avance !!!

Mais avant, je dois préciser une chose, après la lecture, ne restez pas inerte (l’inaction) SVP! Sinon ça ne sert à rien de lire cet article. Donc lisez et pratiquez les conseils de l’article.

C’est compris j’espère si Oui on commence donc ! Si Non relisez l’intro again!
Alors, je commence en prenant un exemple sur 2 entreprises individuelles qui viennent d’ouvrir leurs portes, cernez bien l’exemple hein! Mais avant d’avancer, posez-vous cette question d’abord, faites comme si vous êtes l’un de 2 entrepreneurs, Comment devrais-je considérer le tout 1er client qui franchira la porte de mon entreprise, afin que ce dernier revienne encore, encore et encore ?
Sachez que la technique est valable pour tous (tout secteur) ! Donc à vous de l’adopter à votre entreprise ! Je vous donne ici le lien d’une formation ayante sur le sujet d’un du leader en matière de conseil marketing en France, Sabastien Nigth.  Voici le lien, cliquez ici: Click Here!

Sachez également qu’un client (nouveau ou habitué) adore quant on lui considère, lui respect, lui offre des KADO, lui courtise… Ce n’est pas pour rien que des grosses pointures comme Coca-cola, McDonald, Apple…) sont devenues de marques mondiales. Alors, on reprend le fil de notre exemple d’en haut !

Les 2 entreprises nouvellement ouvertes vont recevoir leur tout 1er client, vous remarquez quelle sera la stratégie de traitement de client ou de fidélisation de nos 2 entrepreneurs en guise de séduction du leurs cibles. Alors sachez que l’exemple constitue lui-même la dite technique dont je ai parlé plus haut, donc lisez attentivement !

Are you prêts, Si Yes, let’s GO!

Alors admettons que ce sont 2 boutiques de vente de vêtements for man, qui viennent d’ouvrir leurs portes dans un quartier très fréquenté, le même day et à la même heure également !
Alors le 1er se nomme Samba et le second Moussa, observez bien le système client de ces 2 boutiquiers.

Le cas de Moussa

Le 1er janvier 2017, à 08 heures piles, les 2 boutiquiers ouvrent leurs portes, leurs boutiques sont séparées par le goudron, c’est à dire qu’ils se font face. Vers 10 H, Moussa assis sur sa chaise neuve voit un potentiel client se dirige vers lui. Pour en être sûr, il le laisse arriver d’abord dans ses 3 mètres. Ce qui est fait, le client lui jette un salut en ces termes « A BE DI, ça va ??? », Moussa se lève et répond « Oui ça va, eh doun ???», le client réplique « Allhamdulilahi !!! ». Moussa le conduit directement à l’intérieur et demande son choix. Le client lui dit qu’il a besoin d’un Jean slim et d’une chemise couleur bleu.

Moussa sort ses meilleurs Jeans slim à la mode, en même temps il dicte son prix, au bout de quelques minutes le client repère son choix, il redemande encore le prix, Moussa lui dit, 10.000F le jean et 5.000F la chemise. Le tout revient à 15.000F au total. Le client demande une réduction sur la somme, mais Moussa nouveau qu’il est, refuse, sans calculer que c’est son tout 1er client. Le client persiste en essayant de faire semblant de s’en aller, Moussa prend quelques secondes de silence puis accepte la réduction. Il dit au client « comme tu es mon tout 1er client ici, ok, amène 14.000F pour le complet ». Le client ne voulant point discuter encore accepte et paie.
Alors, Moussa emballe les produits dans un sachet de caoutchouc et le passe au client, en sortant Moussa lui dit « merci » quand même !
Alors qu’avez-vous remarqué dans cet échange vendeur/client, la Com était comment, riche, facile, rentable ou fidélisant ? A vous d’en juger ?

Le cas de Samba
Alors voyons voir le cas de Samba ?

Samba lui également assis tranquillement devant sa boutique voit de loin un client potentiel venir, dès qu’il l’a constaté, Samba se lève d’abord et fait de petit va et vient dans sa surface de réparation (Ses 3 mètres). Dès que le client arrive au niveau de sa boutique, Samba le salut en 1er en ces termes « A BE DI, comment ça va ??? « Venez, approchez s’il vous plait, il y’a de bons jeans, pantalons, chemises (…) de meilleures qualité ici » continue encore Samba. Le client fini par s’approcher et même entre.
Dès son entrée, Samba offre de l’eau fraiche à boire au client (période de chaleur), il finit de boire, il remet le pot à Samba et lui dit merci. Juste après Samba lui jette de mots de plaisanterie comme la coutume le veut, le client avec le sourire réplique également, alors tout d’un coup une relation humaine fut créée entre les 2.

Après, Samba lui dit, alors Diarra Kè, que désires-tu ??? Avec le sourire aux lèvres, le client lui dit qu’il a besoin d’un jean et d’un vêtement Louis Vuitton. Samba lui montre tous ces modèles de la marque demandée et lui propose ensuite d’autres marques telles que, Gucci, Dolce Gabana…

Le client fait son choix et demande le prix, Samba lui demande si c’est vraiment tout ce dont il a besoin, il répond, Oui. Alors sachez que tout cet échange se fait en Etant assis confortablement sous l’air frais du clim’’’, le tout, harmonisé par une lumière très ergonomique. Samba, avant de dire son prix, met en avant d’abord l’intérêt, l’importance du produit demandé. Histoire de valoriser le produit pour que le client puisse mette en tête que, quelque soit le prix, ça vaut la peine ! J’en profite pour vous proposer ce livre dont en voici le lien amazon, cliquez ICI: http://amzn.to/2Icuyd4

Samba dit « bon Diarra-kè comme c’est toi et que tu es mon tout 1er client, prend le Jean slim à 10.000F et le vêtement Louis Vuitton à 6.000F. Donc le tout lui fait 16.000F (plus cher que Moussa), mais devinez quoi, tellement surpris et impressionné par l’accueil chaleureuse et le comportement de Samba, le client n’a pas tarder à payer le prix sans aucune autre discussion. Samba emballe le produit dans un sachet en carton, ce qui est d’ailleurs autorisé par la loi, puis le remercie en utilisant encore la même plaisanterie (rires de 2). Croyant que c’est fini, le client tourne dos, Samba l’arrête et lui offre, une ceinture et une casquette conforment à son choix en guise de KADO, eh oui, car chez Samba un KADO es réservé pour tout nouveau client. C’est une culture incluse dans sa politique de fidélisation-client. Le client très ému est sorti le visage plein de joie.

Mais avant qu’il parte, Samba en profite de ce riche échange pour récupérer le contact (phone, Email, adresse…) du client en vue de le contacter, en cas de promo, d’une introduction de news produits, d’une offre spéciale ou d’une réduction… ! Cela est valable pour chaque client qui franchie sa porte. Ce que Moussa ne fait point !
Samba utilise également ces contacts, par exemple lors des grandes fêtes (Ramadan, Tabaski, Noel…) pour démarcher ses gros clients à leur domicile et leur offrir de KADO ciblés. C’est sa façon de leur remercier.
Exemple : A l’approche du mois de Ramadan, Samba achète un sac de sucre, qu’il mettra dans des caoutchoucs par kilo, et les distribue à ses meilleurs clients.

Oui, c’est un investissement certains me diront, mais ne voyez pas trop l’argent que vous dépensez, mais regardez plutôt le retour de ces mêmes clients qui seront très émus de votre action en vers eux. De 1, ces clients par votre geste augmenteront leur panier et de 2, ils vous recommanderont également à leur entourage (époux, épouses, frères, sœurs, amis, collègues de travail…). Voila l’intérêt ! Imaginez combien de nouveaux clients, un seul client satisfait pourrait vous apporter.
Une question, selon vous lequel de 2, a une bonne politique de fidélisation client ?
A vous d’y répondre, via commentaire ou les réseaux sociaux !

Alors quant il s’agit de fidélisation client, c’est que, vous devez mettre en place, un système qui séduira chacun de vos clients qui franchira votre porte. L’intérêt vous le constaterez dans votre volume de vente. C’est là que la bouche à oreille jouera pleinement son rôle ! Comme je l’avais dit, l’être humain aime trop la considération, le respect, la reconnaissance, la récompense…Alors ne n’oubliez pas, mettez toujours ces caractéristiques dans vos relations avec vos clients.

Si vous avez compris, à vous now de construire votre propre système de fidélisation client, si vous voulez vraiment être le leader de votre marché! Voici encore le lien de formation: Click Here!