Comment les TIC révolutionnent l’éducation en Afrique?

Publié le Mis à jour le

 

l’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde, disait Nelson Mandela

Il est clair qu’aucune nation ne  se développe sans une bonne éducation conçue sur la culture ancestrale de cette même nation.

Dans la plupart des pays africains, le système éducatif est un héritage colonial et  plus de 50 ans après  une indépendance abstraite, cet héritage colonial existe…Et pourtant tout le monde est d’accord qu’un système  doit  refléter la réalité culturelle du peuple. Quelque exemples l’Inde, la Chine

L’Afrique avec sa diversité culturelle doit en faire la même chose, c’est à dire réinventée  un système  éducatif basé sur sa culture ancestrale répondant aux besoins réels des populations.

Alors,  je veux vous présente ici, 2 personnages qui ont décidé de mettre leurs connaissances à la disposition du Continent, notamment  de l’éducation africaine!

Le 1er,

Il s’appelle  Patrick Awuah, cet homme  a décidé de tout  abandonner même  son emploi au sein de la firme  américaine, devinez laquelle ( et bien c’est Microsoft)  eeeeh oui  un grand risque selon certains. Le Monsieur  décide de  retourner chez lui, au Ghana, pour essayer d’impulser une révolution nationale, voire continentale  par l’éducation. Après plus de 20 années passées  dans le pays de l’oncle  Sam  (Etats-Unis) M. Awuah  rentre  à Accra, pour y fonder Ashesi, une université dont le but ultime  est d’éduquer des futurs  leaders africains. Des leaders africains à la Nkrumah, lumumba, Sankara…L’impérialisme tremble!

 

Pour le natif d’Accra qui a quitté Microsoft où il gagnait des millions de  $ la monnaie papier qui fait rêver beaucoup, mais pas moi. En tant que gestionnaire de programmes, le réel problème du continent africain se situe au niveau du degré de la  corruption, de la faiblesse des institutions et de ses dirigeants qui n’ont pas le sens de l’éthique,  d’où la nécessité de la création de son université.

 « Toute société doit être très déterminée pour éduquer ses dirigeants […] donc c’est ce que je fais maintenant. J’essaie d’apporter en Afrique l’expérience que j’ai eue aux  Etats Unis. Nous essayons de former des dirigeants avec une intégrité exceptionnelle, qui ont la capacité de faire face aux problèmes complexes, poser les bonnes questions, et de trouver des solutions viables », a-t-il déclaré à propos de son université.

L’université Ashesi qui, à sa création en 2002, comptait seulement  30 étudiants, suivant les cours dans un bâtiment loué, en compte aujourd’hui plus de 500 sur un terrain d’une superficie de 40 hectares.

Le voilà ici

Le 2è,

Se nomme Sime Ndongue Derick Kabrail, ce  jeune étudiant  camerounais  en informatique, vient de créer GESPRIM, un logiciel conçu pour faciliter la gestion intégrale des écoles primaires, privées et publiques au Cameroun. J’appelle ça l’éducation 2.3 et vous? Vos réponses dans les commentaires?

Vaste projet d’informatisation, GESPRIM est un logiciel qui  a été conçu pour remplacer les méthodes »arrrrrchaïques » ou  coloniales    de gestion des écoles primaires. En effet, la gestion des tâches telles que : la liste de classe des élèves, le calcul des notes après évaluation, la gestion des finances, la gestion des différents événements qui ont lieu à l’école… se faisaient manuellement. GESPRIM vient soulager l’administration des écoles primaires en effectuant de manière automatisée, grâce à un ordinateur et une imprimante, toutes ces tâches courantes.

GESPRIM est un système simple dont l’utilisation n’est conditionnée que par la connaissance des langues française ou anglaise en attendant qu’il soit converti en langue du terroir .

L’Afrique ne doit pas et ne   ratera pas ce rendez-vous numérique sur qui personne ni aucune nation  n’a un  monopole total et éternel …

 

 

Source: Acce africa

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s