Ce qu’était l’éducation africaine avant le Colon!

Publié le Mis à jour le

 

Tout le monde sait qu’aucune nation ne pourra jamais  se développer si elle n’a pas une éducation de qualité, c’est à dire un système éducatif conçu sur la Culture Ancestrale du Peuple, qui   respecte les  valeurs fondamentales de ce Peuple, et qui  corresponde  aux besoins réels de ce même Peuple.

L’éducation en Afrique des grands Empires (Empire du Mali, Songhai, du Ghana…) était comme ça, elle était essentiellement  basée sur  la Culture Ancestrale, et elle était l’affaire de tous (les parents, voisins, grand-parent, frères et sœurs, bref tout le village).

Aujourd’hui, ce n’est plus le cas, notre éducation c’est la copie/coller du système éducatif du Colon. Vous allez sûrement  vous demander , comment était exactement l’éducation en Afrique avant le Colon? Eléments de réponses dans ce qui suit:

1.Le canal de transmission de la connaissance ne fut pas uniquement oral

La pensée unique occidentale qui nous dit que l’éducation en Afrique ancienne fut seulement orale est fausse, car elle était aussi écrite.

Gomez, Michael de l’Université de New york, dans son livre « Reversing Sail: A Histoire of the African Diaspora  » , déclare qu’à partir de 300 avant JC, la civilisation de Méroé développa un système d’écriture propre.

Selon toujours Gomez, le point de vue occidental croyait que l’intellect  et l’éducation dates de l’époque de Socrate et de Platon, alors que les populations d’Égypte et de Nubie développèrent « une civilisation alphabétisée , urbaine et technologiquement avancée » des siècles avant la création de Rome ou d’Athènes.

D’ailleurs Joseph Bailey chirurgien devenu expert en Histoire Africaine affirme que « les modifications de l’écriture égyptienne servirent de base pour les nouvelles écritures développées pour de nombreuses langues sémitiques comme  le phénicien, l’hébreu, l’araméen, etc ».

2. L’Afrique a accueilli l’une des plus anciennes universités du Monde.

La mosquée de Sankoré(Tombouctou) ou l’Université de Sankoré, fondée par Al-Qadi Aqib Ibn Mahmoud Ibn Umar est l’une des plus anciennes écoles d’enseignement supérieur au monde. Financée par une riche femme Mandika . K. C MacDonald, professeur d’archéologie africaine à University College of london’s Institute of Archaeology, écrit que l’Université de Tombouctou « n’avait pas d’administration centrale , de registres d’étudiants, ou de cours prescrits ,mais  qu’elle était plutôt composée de plusieurs  écoles ou collèges entièrement indépendants, chacun dirigé par un seul maître ou imam » . Cette Université aurait produit plus de 700.000 manuscrits.

3.Dans l’Égypte antique noire, le scribe était l’incarnation de l’intelligence

Dans l’Égypte antique, l’éducation était réservée à la famille royale , aux riches et aux gardiens de la Société . les scribes étaient ces gardiens là.Dans son livre, » l’éloquence des scribes: un Mémoire sur les Sources et les Ressources de la littérature africaine », Ayi Kwei Armah une experte du  Ghana explique que les scribes avaient un « timbre de génie « , ainsi que « des compétences organisationnelles si élevées que leur civilisation a duré des milliers d’années, plus que tout autres ».  Alors que la plupart des scribes étaient de la classe supérieure , mais ils pouvaient également être sortis de la classe sociale basse. Les scribes étaient pour la plupart des hommes,la preuve fut démontré que, des scribes femmes aussi ont  existé.

Les scribes avaient comme  responsables , la préservation de l’Histoire, la collecte des impôts et composer des souvenirs écrits de la vie quotidienne en Égypte antique.Avant de devenir scribe, il fallait suivre une formation intense caractérisée par l’apprentissage.

Image d’illustration

L’éducation en Afrique avant le Colon , tout le monde participait au processus éducatif, car, comme je le  disais c’était l’affaire de tous. Aujourd’hui on n’a près que tout perdu , tu essayes de corriger l’enfant de ton frère ou de ta sœur  par exemple, après les réactions de ceux-ci , tu regretteras  ton action!

Il va falloir qu’on revient à nous , pour qu’on soit considéré par les autres…

Source: ojal69.blogspot.fr

Publicités

2 réflexions au sujet de « Ce qu’était l’éducation africaine avant le Colon! »

    OJAL a dit:
    8 juin 2016 à 15 h 52 min

    Quand on reprend un article, il faut y mettre la source… Organisation de la Jeunesse Afrodescendante de Lyon – OJAL

    J'aime

      amadoumaiga a répondu:
      8 juin 2016 à 16 h 35 min

      Oui, c’est vrai et j’en préciserai la source , méa-culpa!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s