L’accaparement des terres: quand les populations ne sont plus propriétaires de leurs terres!

Publié le Mis à jour le

Image à titre d’illustration de l’immense richesse agricole dont dispose le Continent.

Résultat de recherche d'images pour "images des terres cultivables d'afrique"

L’Afrique possède 65% des terres arables de la planète, selon le président de la Banque Africaine de Développement ( BAD), Akinwumi Adésina. Le Continent à 30.415.873 km carré,  possède 60% de terres arables inexploitées dans sa partie sub-saharienne. Pendant qu’en  Occident, Asie ou en Arabie les terres arables se font de plus en plus rares en plus de l’augmentation de la demande en consommation de leurs populations, la plupart des dirigeants du plus vieux Continent semblent ignorer volontairement et involontairement les causes de  cet acharnement sur l’Afrique.

Face à ce phénomène, les dirigeants doivent agir rapidement en mettant en place de dispositions pour protéger les populations!

L’accaparement des terres par des grands groupes étrangers qui ne génère que de la pauvreté et de conflits, doit être stoppé « en élaborant  une gouvernance foncière » protectrice , cette demande  vient de divers experts africains en politique foncière.

Selon le Secrétaire générale de l’Institut africain pour le développement économique et social (Inades), Francis Ngang , la vente des terres aux investisseurs  étrangers et nationaux a  débuté en 2008 dans la partie sud-saharienne, suite à la crise alimentaire de 2008. A cet effet, des millions d’hectares de terres ont été cédées au détriment des populations locales, d’après encore l’Institut panafricain spécialisé dans les  questions foncières (Inades).

Image pour illustrer le rôle  de nos mères, socles de la société africaine!

Résultat de recherche d'images pour "images des terres cultivables d'afrique"

En 2013, les 10 plus importants acquéreurs de terres en Afrique étaient (en million d’hectares): les Emirats Arabes Unis (1, 9), l’Inde (1, 8) , le Royaume- Uni (1, 5), les USA (1, 4), L’Afrique de Sud (1,3), l’Italie (0, 6), l’Allemagne (0, 5), le Soudan ( 0, 5), l’Ethiopie (0, 4) et en fin le Portugal ( 0, 4). Pour seulement l’Afrique de l’Ouest, 2,31 millions de terres ont été acquises entre 2000 et 2012. Voici les pays concernés par cet accaparement,  on n’a le Bénin, le Burkina-faso, la Cote d’Ivoire, la Guinée, La Guinée Bissau, Le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo, selon l’étude  » Touche pas à ma terre, c’est ma vie », réalisée par l’Inades.

Le vice-président du Réseau des Organisations paysannes et de Producteurs de l’Afrique de l’Ouest (Ropas) , Ibrahima Coulibaly  lui, parle ainsi  » c’est un phénomène qui a engendré beaucoup d’injustice et de violence contre les communautés paysannes », il s’affirmait  lors d’une conférence tenue en avril dernier à Abidjan par le FAO. Il en a ajouté encore que, « les villages de Sanamandougou et de Sao ont été acquis par un  investisseur qui utilisait l’armée pour bastonner les populations  » qui refusaient de quitter leurs terres .

Selon l’étude menée par l’Inades, 61% de personnes interrogées affirment qu’elles n’ont pas été consultées lors de la vente de leurs terres.

Pour éviter ou freiner  ce phénomène, le véritable défi à relever est « celui de la gouvernance des terres sur un Continent où  peu de pays disposent d’une politique claire et protectrice » des terres et des populations  , selon la consultante Wafa Essahli.

Pour plus d’approfondissement de ce sujet, consultez le site http://www.alome.com dans son article  » l’Afrique doit se doter d’une gouvernance foncière pour protéger ses terres ».

Pour éviter que ce phénomène ne prenne plus d’ampleur , nous Africains , nous devons occuper , cultiver nos terres et pousser nos dirigeants à nous  protéger  face aux multinationales étrangères…

Source: Abidjan.net

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s