La réussite de la NASA sans ces 3 Afro-américaines?

Publié le Mis à jour le

 

L’histoire cachée des mathématiciennes de la NASA / NACA

La NASA, maître de l’espace, mais quelle pourrait être sa renommée sans la contribution des ces 3 mathématiciennes Afro-américaines?

Aujourd’hui, je vous présente encore  3 braves femmes de l’ombre qui ont aidé la NASA et les USA à remporter la course à l’espace !

La phase cachée de la NASA:

Vous avez certainement entendu parler de certains John Glenn, Alan Shepard ou de Neil Armstrong tous astronautes, mais jamais de Katherine Johnson, Mary Jackson, Dorothy Vaughan, Kathryn Peddrew, Sue Wilder, Eunice Smith et Barbara Holley.

Il s’avère qu’un groupe d’Afro-américaines très brillantes faisaient aussi  partie des membres ayant participé au programme de recherches spatiales. Ces femmes étaient toutes mathématiciennes et ont contribué à ce que l’astronaute John Glenn réalise son premier vol en orbite, tout juste 10 mois  après  le Russe Yuri Gagarine, un exploit qui redonna confiance à l’Amérique et ainsi relança le course à l’espace entre les 2 super-puissances de l’époque.

Image d’illustration, photo prise à la NASA.

Dr. Christine Darden. Courtesy NASA

Le trio a su dépasser les problèmes raciales et jeter les bases du programme spatial qui prédisait que Kennedy serait le 1er homme à visiter la lune.Ces femmes furent donc les cerveaux qui contribuèrent à la réussite du 1er voyage spatial effectué par les Américains en 1962.

Margot Lee Shetterly, l’auteur du livre « Hidden Figures » orienta ses recherches sur le rôle qu’ont joué les femmes durant plusieurs années. Ces recherches ont été faites  au Langley Research Center de la NASA à Hampton en Virginie.Son rapport fut transmis à Langley en mars 2014.

Image de Margot Lee Shetterly lors de la transmission de son rapport au sein de la NASA.

Taraji P. Henson, Octavia Spencer, Janelle Monae

Les 3 trois femmes étaient toutes diplômées d’écoles supérieures  telles que Hampton Institute, Virginia State ou encore de l’Université Wilberforce. Bien qu’elles effectuaient le même travail que leurs collègues blanches, elles étaient cloîtrées loin dans leur bureau, séparées dans la zone ouest du Langley Campus. Malgré toutes ces difficultés, elles ont réussi à apporter une contribution significative à l’aéronautique , à l’astronautique et à la victoire de l’Amérique sur l’Union Soviétique dans leur course à l’espace.  

Encore une fois, le but de cet article est de montrer à toutes les femmes africaines qu’aucun peuple n’a le monopole du savoir…! Le développement de l’Afrique n’est possible que si nos mères, sœurs et cousines sont intégrées dans le système de gouvernance du Continent…

Source: ByUs- Média.com

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « La réussite de la NASA sans ces 3 Afro-américaines? »

    keita vassiaka a dit:
    30 mai 2016 à 21 h 07 min

    Une chose est sûr c’est que tout est parti de l’Afrique et l’Afrique continue de contribuer à l’avance des choses il faut le reconnaitre. Femme africaine tu es le fondement des merveilles et tu fait des merveilles. Ta valeur est inestimable…

    J'aime

      amadoumaiga a répondu:
      30 mai 2016 à 21 h 11 min

      Oui M. Keita, la femme africaine est la mère de l’humanité, comme l’Afrique l’ait pour les autres Continents…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s