Voici 4 astuces pour doubler vos ventes !

Publié le

Bonjour/bonsoir chers lecteurs et lectrices !
Aw bissimillah chez votre blog préféré, dédié à l’entreprenariat et aux meilleurs ouvrages africains !

Si vous ne le savez pas, sachez que le but 1er de ce blog est de partager avec les jeunes entrepreneurs africains des conseils simples et gratuits en marketing, leur aidant à mieux gérer leurs petites ou moyennes entreprises !
Parce que j’ai constaté que la plupart de jeunes entrepreneurs africains abandonnent ou tombent faillite 2 à 3 ans après s’être lancé dans l’entreprenariat. Ce qui je trouve très dangereux, surtout pour le problème d’emploie des jeunes, dans nos pays respectifs où la jeunesse en chômage constitue plus de 70% de la Pop’’’. Donc il est urgent qu’on se lève à tant pour solutionner ce danger, qui est le « chômage ». Et c’est pour apporter ma pierre à l’édifice, que j’ai décidé de créer ce blog pour aider les petits et moyens entrepreneurs africains.

Car j’ai compris le pourquoi de la faillite de la plupart de nos jeunes entrepreneurs, le pourquoi c’est le problème de formation sur les différents aspects que compose l’entreprenariat, tels que le marketing, la Com, le marché (clientèle), l’équipe, le management, le partenariat, le produit/service, l’argent, la vente… Eh bien dans cet article c’est le dernier élément qui m’intéresse surtout. Il s’agit de la vente.
Mais avant je vous propose ici le lien affilié d’une formation sur la vente de Sébastien Night leader en conseil marketing en France pour PME/PMI, voici le lien de sa formation pour ceux qui veulent se la procurer, cliquez sur ce lien : lien ICI.
Moi, je fais partie de ceux qui croient que l’entrepreneur qui ne sait pas comment vendre, n’ira nulle part, Oui j’ai bien dit nulle part, car c’est primordial !
Les lignes qui suivent constituent 4 astuces pratiques et efficaces vous permettant en tant qu’entrepreneur de doubler tout de suite votre volume de vente. Oui j’ai bien dit doubler votre volume de vente tout de suite !

Alors êtes-vous prêts à découvrir les 4 astuces ?
Si yes, let’s GO !

Astuce number One : Créez-vous un ou plusieurs partenariat (s) gagnant/gagnant
Tout d’abord sachez que cet échange sera interactif, vous allez prendre un petit papier ou ouvrir un dossier sur votre ordi !
Je vous donne quelques secondes, Ok, c’est fait !

Eh bien la dessus, vous allez noter cette question.
Quelles sont les entreprises qui ont la même clientèle que la mienne, mais avec lesquelles je ne suis pas en concurrence ?
Pour répondre à cette question, il vous faut connaitre la démographie de vos clients, c’est-à-dire connaitre leur nombre, leur catégorie d’âge, leur situation financière, leur genre (sexe)… Quelque chose que vous connaissez déjà, je suppose ? Si vous ne le savez pas, il existe des outils très utilisés pour cela, ce sont par exemple l’observation ou le sondage (questions/réponses). Cela vous permet à déterminer si votre cœur de cible est majoritairement composé soit de femmes, d’hommes, de jeunes filles ou garçons…

Comme ça vous pouvez facilement énumérer les entreprises avec lesquelles vous pouvez conclure un partenariat rentable. Car vous connaissez vos clients !
Par exemple, si vous détenez un salon de coiffure pour femme, les ateliers de couture sont de bons partenaires, parce que vous touchez des cibles identiques, mais vous n’avez pas les mêmes activités. Donc pas de concurrence entre vous!
Et une fois que vous avez une idée sur ces entreprises là, vous allez les démarcher pour leur proposer un partenariat, sachez qu’il existe plusieurs types de partenariats également, nous les verrons au fil de l’article !
Prenons un autre exemple pratique et simple, vous détenez un resto, votre cœur de cible ce sont majoritairement les femmes, jeunes filles, hommes, couples… !!! Vous pouvez aller voir les supermarchés, les salons de coiffure, de maquillage et leur proposer par exemple d’accepter de mettre vos plaquettes de menu avec toutes vos coordonnées, chez-eux et vous aussi en retour fera la même chose. L’intérêt, c’est que chacun apporte de clients à l’autre sans se concurrencer. Et ça n’est posera aucun blème du moment où de 1 vous partagez Le même genre client et de 2, vous n’êtes pas de concurrents directs.
Ou encore vous pouvez demander à votre futur part’’’ de vous ajouter dans son catalogue de service, ce qu’on appelle la marque blanche, là vous assissiez à nom, pour cela vous lui proposez votre tarif horaire à lui d’ajouter sur ce tarif sa commission. Ou encore vous lui dites que vous assissiez comme un prestataire extérieur et qu’à chaque client qu’il vous apporte, vous lui verserez une commission. Pour cela vous mettez en place un Email ou un contact téléphonique spécifique pour les clients, afin de savoir réellement les clients que le part’’’ vous rapporte etc. etc. Bref, Il existe plusieurs manières de conclure un partenariat, à vous d’en chercher le part’’’ rentable à votre activité.
Alors voila, testez ne soyez pas dans l’inaction, et vous verrez que votre volume de vente pourra significativement augmenter à travers vos différents part’’’. Les grosses boites (Mercedes, Toyota, Microsoft…) savent ce que sait !!!

Astuce 2 : Faire une garantie solide
Selon une étude de teste américaine, une solide garantie peut doubler le volume de vente d’une entreprise, avec quand même quelques retours de produits. Oui, je sais que c’est trop risquant surtout chez-nous in Africa, où certaines personnes essayent de jouer très souvent le malin (ce qu’on trouve également un peu partout) aussi. Mais en tout qu’à, essayez quand même une garantie d’au moins 30 jours après achat, car les gens ne sont pas les mêmes.
Car la garantie donne une certaine confiance, une sécurité à vos clients. Elle les rend garants, confiants (…) vis-à-vis de votre produit/service. Mais attention, je ne la conseille pas à ceux qui sont dans l’alimentation.
L’avantage de la garantie, c’est que une fois la confiance établie, les clients achèteront 100 arrière pensée vos produits, ce qui augmente votre panier d’achat, et ils vous recommandent également à leur entourage.
Conseil : Faites d’abord le teste afin de voir ce que ça donnera !

Astuce 3 : Proposez de produits/services complémentaires
Beaucoup d’entrepreneurs ne prêtent pas beaucoup attention à cet aspect, pourtant très important et rentable surtout pour une entreprise qu’elle soit débutante ou vieille sur le marché. Sachez que le moment d’achat d’un client, est l’instant où il est chaud, prêt à dépenser pour son désir. Donc c’est en ce même moment que vous devez lui proposer des produits/services complémentaires de son achat. Ce système est utilisé par toutes les grosses boites que vous connaissez, des entreprises comme McDonald, Orange, Facebook, Apple…
Alors, comment proposer de produits/services complémentaires ?
Vous êtes un restaurateur par exemple, un client arrive, il achète un Sandwich, au moment même de l’achat, proposez-lui de produits liés tels que la boisson, le pâté, l’hamburger, du gâteau… Vous êtes vendeur de chaussures, un client achète un complet, proposez-lui des ceintures, des casquettes de marque à la mode, des chaussettes… Ainsi de suite.
Le système marche avec tous les secteurs d’activités, il vous suffit de vous demander après achat d’un client, quel produit lié pourrais-je lui proposer ? Je vous propose ici le lien affilié du leader en marketing pour PMI/PME en France Sébastien Night, cliquez  ici  pour y accéder  Click Here! :

Astuce 4 : Regagner vos clients inactifs
Tout d’abord c’est quoi un client inactif ?
Alors un client à inactif, c’est ce client qui a complètement arrêter ses achats chez-vous, c’est-à-dire qui n’achète plus votre produit/service.
Alors il existe 3 bonnes raisons qui font fuir un client.
La 1ère, lorsqu’un client déménage dans un autre lieu, il est normal que vous le perdiez, naturellement, car il n’est plus dans son environnement géographique habituel.
2ème raison, le client est insatisfait de votre produit/service, il aille voir ailleurs chez la concurrence, sans doute et c’est normal aussi. Et enfin la 3ème, un client avec sa situation familiale (discussion, problèmes…) peut vous oublier ou il trouve trop de monde chez-vous, il peut décider d’aller voir ailleurs. Voila en quelques sortes les raisons qui pourront pousser un client à vous abandonner.
Mais avant de vous donner la solution, un conseil.
In Africa, nous avons une mentalité qui consiste à toujours laisser partir un client fâché ou non satisfait en croyant que même sans lui, l’entreprise continuera à marcher. C’est une grosse erreur, si vous le faites,
supprime tout de suite, cette mentalité bidon de votre cerveau. Car ce n’est pas digne d’un bon entrepreneur qui veut atteindre le sommet !
Alors, la solution !

Quelle solution devant ces cas ?
Sachez que pour la 1ère raison, vous n’y pouvez rien car le dit client n’est plus dans votre zone géographique donc ne vous fatiguez pas. Mais pour les 2 dernières, il y’ a une solution.
Au cas où vous constaterez perdre ou en train de perdre un client, il y’ a plusieurs moyens à votre dispo pour l’acquérir à nouveau. Vous pouvez par exemple l’appeler directement via son phone, par Email ou même vous déplacer à son domicile, si possible, afin de savoir le pourquoi de son absence. Le client surpris vous dévoilera ses raisons, et à vous de les corriger. Et puis basta, c’est résolu, il sera de retour. Si vous voulez, apportez-lui un KADO par exemple en partant.
Une 2èm technique, proposez lui une promo spéciale, de réductions de prix ou une offre spéciale (…) afin de l’encourager à revenir et même acquérir de nouveaux clients.  Voici encore le lien affilié de Sébastien ici:< Click Here! /p>

Publicités

Comment augmenter ses ventes avec cette méthode efficace?

Publié le Mis à jour le

Alors avant tout, j’aimerais d’abord lancer un bonjour/bonsoir à vous qui me lisez à présent !

Eeeeeeeeeh aw bissimillah à la malienne !!!!

Intro

Vous conviendrez avec moi que l’objectif final de toute entreprise, c’est de faire des ventes après une ou plusieurs offre(es) à l’endroit d’un marché précis ! Selon vous, qu’est-ce qui fait que dans le monde, certaines entreprises sont number One et d’autres numéro 2, 3… Et bien c’est parce que les number One disposent des bonnes stratégies dans tous les domaines (communication, marketing, vente, personnel…). Le sujet de the to day, est de partager avec vous deux techniques phares très efficaces utilisées par les plus grosses boites que vous connaissez. Ces techniques vous permettront de booster votre volume de vente.

Car l’entrepreneur qui ne sait point vendre n’est pas entrepreneur!

Le célèbre entrepreneur américain, Robert Kiozaki , le dit dans son célèbre ouvrage « le Quadrant du CashFlow »  dont voici le lien amazon entre parenthèse  (http://amzn.to/2DEobO2)

Tout entrepreneur doit impérativement maitriser les éléments suivants:

-Le produit

-Le système

-La communication et le cash flo c’est-à-dire l’argent.

A la réflexion de Mr Kiozaki moi j’ajoute « le marché » c’est-à-dire la clientèle, peut-être un oublie mais l’entreprise qui ne maitrise pas son marché passera surement à long terme, à côté.

Alors les 2 méthodes que je m’apprête à vous dévoiler sont utilisées mondialement. Ces deux techniques sont les méthodes CAP et SONCAS. Alors commençons par la 1ére !

Méthode 1

La méthode « CAP » qui donne (caractéristiques, avantages et preuves). Cette technique veut dire que toute entreprise voulant vendre plus doit impérativement identifier les caractéristiques, les avantages et preuves de son/ses produits/services. Allons’y One by One !

Par caractéristiques, il s’agit de présenter les éléments descriptifs de votre produit/service c’est-à-dire savoir décrire, présenter vos solutions face aux besoins de façon claire et pertinente. Comme ça le client aura plus de compréhension sur l’intérêt qu’il a à gagner grâce vos produits/services.

Quant aux avantages, là il s’agit tout simplement qu’après avoir exposé l’intérêt de vos produit/services, il faut savoir soulever les avantages de vos produits/services. Sachez exposer la plus value de vos produits/services aux clients, pour cela posez-vous cette question, qu’est-ce que mon ou mes produit(s)/service(s) apporteront comme bénéfice aux clients ? En répondant à cette interrogation, vous répondrez également à l’aspect « avantages ».

Vous devez faire en sorte que le client trouve quelque chose de séduisant, qui répond justement aux attentes de vos clients.

Alors à ces 2 techniques s’ajoute la 3ém qui est la ou les preuves (es) tangibles de l’efficacité de votre produit ou service.

Les preuves : Ici vous devez démontrer par A+B que tout ce que vous dites sur les caractéristiques et avantages est vrai et que voici les preuves. Cela peut se faire par une démonstration physique, une innovation, des témoignages etc. Bref, tout ce qui pourrait convaincre les clients à passer à l’action, c’est-à-dire à la vente. Alors à travers cette méthode, vous devez être en mesure de démontrer efficacement et méthodiquement l’efficacité de votre produit ou service.  Voici le lien amazon d’un livre sur la question (http://amzn.to/2rbdsbb)

Méthode two

Alors la méthode 2 « SONCAS », qui veut dire tout simplement (sécurité, orgueil, nouveauté, confort, argent et sympathie). Cette méthode vous permet de traiter les principales objectifs de vos clients et prospects. Alors analysons ensemble ces différents éléments ?

Commençons par le 1er,

La sécurité : La 1ère lettre de la méthode abrégée c’est la sécurité, sachez que cet aspect est très très important, car tout client   pense d’abord à sa sécurité, et c’est normal. Juste après les besoins   physiques et psychologiques, il est normal que le client s’inquiète pour sa sécurité donc à la sécurité de votre produit qu’il veut s’en procurer. Donc pensez’ y !

Je m’explique d’avantage,

Profil du client sécuritaire : Un client au profil sécuritaire, est ce client qui attache une grande importance à sa santé humaine, donc très exigeant. Pourquoi cela, c’est juste parce qu’il a peur de se tromper sur son alimentation, ce qui lui pousse à être très exigeant sur les détails.

Ce genre de client a besoin de quoi au juste ?

Eh bien, il a besoin 1, d’être rassuré et de 2 d’être accompagné sur son achat !

Mais face à genre de clients, que faut-il faire ?

Alors pour le rassurer vous devez utiliser un argument basé sur ces points suivants : La sécurité, la garantie, la solidité, l’expérience, la fiabilité, l’assurance, la pertinence (…) de votre produit ou service.

La 2èm, l’orgueil,

La 2èm lettre aborde l’orgueil, ce mot peut-être rapprocher à la fierté, l’estime de soi…Comme la sécurité, l’orgueil également est un sentiment humain, ici le client cherche à s’affirmer.

Le client au profil orgueilleux

Sachez que ce genre de personne a besoin d’être valorisée, flattée, respectée…Son souhait, il veut montrer à tout le monde son importance, son achat…

Now que faire face à ce genre de client ?

C’est aussi simple, considère lui comme il veut. Vous pouvez également utiliser d’autres moyens comme le design, la notoriété, le luxe, la nouveauté, la rareté(…) de votre produit ou service. Voici par exemple une question pour détecter ce genre de client. Quel est votre goût ?

Ok, on avance !

La 3èm,

La nouveauté : L’aspect nouveauté est un élément commercial majeur et joue un rôle primordial dans les stratégies de Com d’une entreprise. La nouveauté (l’innovation) touche en effet à la curiosité et au besoin de changement des clients. Et sachez que la majorité des personnes aiment apporter du nouveau dans leur vie.

Le client qui aime la nouveauté : Alors ce type de client prête beaucoup d’attention à la dernière innovation, donc pour séduire ce genre de personne, il faut lui montrer votre nouveauté s’il y’en a, si non, appuyez vous sur l’intérêt qu’il a à gagner.

Alors face à ce type de personnes, utilisez des mots comme innovation, nouveauté, changement, invention, création, l’originalité…

Ensuite la 4èm,

Le confort : Le client au profil confort, est toujours à la recherche de la simplicité et de la tranquillité. Et sachez qu’il est trop exigeant également sur la simplicité de votre produit ou service. Donc face à lui, soyez serein, simple, agréable, dispo, réactif…

Ensuite l’argent,

L’avant dernière lettre (A) de la méthode, désigne l’argent. Il s’agit d’un facteur très présent en permanence dans toute vente. Sachez que l’argent pourra être un frein ou de motivation d’achat. L’important, c’est de faire comprendre au client que son achat n’est point une dépense, mais plutôt un investissement. Mais pour l’encourager, la négociation, la promotion peuvent être utiles.

Le client sensible à l’argent ou à son porte-money

Quasiment tout client est sensible à sa porte-money. Ce genre de client préfère surtout des mots comme, promotion, diminution de prix, remise… Alors face à ce genre de client, à vous de jouer !

Et enfin la sympathie,

En tant que vendeur, il est toujours bon et rentable d’être sympa avec ses clients. Car la sympathie pourrait pousser le client à l’achat direct. Le dynamisme, la politesse, l’écoute, le conseil, le sourire sont tant d’éléments qui peuvent installer la confiance entre le vendeur et l’acheteur. Alors vous devez construire une relation humaine gagnant/gagnant entre vous et vos clients. Pour finir, je ne cesserai pas de vous proposer des liens livres sur le sujet, voici  encore le lien du livre   » Quadrant du Cash flow » de Robert ici: http://amzn.to/2Do3x76

CHRONIQUE : Comprendre le livre « Oscure époque » de Kemi Seba!

Publié le Mis à jour le

Tout d’abord, je vous dis bonjour/bonsoir à vous qui me lit à présent,

Eeeeeeeeeeeeeh,  Aw bissimillah sur le portail d’Amadou Maiga, blogueur Pro !

En tant que blogueur-entrepreneur, j’ai décidé à travers ce blog de vous donner toutes les infos sur l’entreprenariat, car le constat  a montré que, la blogosphère africaine s’intéresse peu  à ce sujet. C’est pour cela que j’ai décidé de créer ce portail entrepreneurial et interactif, n’hésitez pas à me poser vos questions hein à travers le volet commentaire ou sur les réseaux sociaux etc.

C’est également une cause noble, qui m’a poussé à créer une catégorie chronique dédiée aux meilleurs livres africains et même non africain au moment où ça vous aide à améliorer vos connaissances.

Eh bien, le bouquin de the to day est un livre écrit par un des leaders de la nouvelle génération consciente africaine, à l’occurrence l’activiste franco-béninois, Kémi Séba. Il s’agit bien de son dernier ouvrage,  » Oscure Epoque » dont en voici ici le lien afflié Amazon pour ceux qui veulent l’acheter ( http://amzn.to/2zj8bQS )!

La personne en question,  n’est plus à présenter au monde noir et même au de-là, mais quant même je vais essayer de vous dire un peu sur l’homme !

BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR

De son vrai nom Stellio Capo Chichi, Kémi Séba identité d’origine égyptienne ancienne qui signifie «  l’étoile noire » est né le 09 décembre 1981 à Strasbourg en France. Kémi Seba a ses origines au Bénin. Selon l’auteur ses idéologies se basent sur la valorisation des valeurs africaines et le retour de la diaspora à la terre mère, l’Afrique. Pour cela l’activiste a été membre et fondateur de plusieurs organisations, notamment la tribune KA, Black Pempers Center etc.etc. Et je note que l’auteur par ses actions a été plusieurs fois emprisonné en France.

Mais qu’est-ce qui a poussé Kémi à écrire cet ouvrage ?

Voici ses motifs !

Le mondialisme est un processus visant à uniformiser les différentes nations, face à cette marche forcée vers la disparition de soi au profil d’un globalisation des peuples, l’auteur s’est fait  deux options, soit :

-Faire de son identité un mur contre le déracinement généralisé et ensuite une arme contre les autres peuples qui tentent de s’infiltrer négativement.

OU

– Au contraire approfondir ses racines pour mieux se connaitre et utiliser cette science comme un outil pour mieux s’unir avec le reste de l’humanité. Des groupes extrémistes se développent un peu partout dans le monde, tous sont des réactions dérégulées des peuples face à ce cancer de l’uniformisation de composantes de l’univers.

Donc le retour sur soi même est la clé pour sauvegarder ses valeurs ou au contraire s’enfermer. « On a vu des peuples,  qui se sont enfermés sur soi, mais ils ne sont pas disparus au contraire ils sont devenus encore plus forts, la Corée du Nord par exemple ou le Cuba. De toutes les façons on ne peut rester sans ne pas traiter avec quelqu’un, l’Afrique est très grande pour ça » selon Kémi. Voilà une des causes qui a poussé Kémi à écrire ce bouquin sur une époque obscure selon l’auteur.

Un autre de ses motifs, c’est également les évènements géopolitiques qui se déroulent au tour de nous. D’ailleurs d’après Kémi, « Obscure époque »  (   http://amzn.to/2zj8bQS  )    transporte ses lecteurs dans les réalités du chaos globalisé entrepris par les puissances pour manipuler la masse.

Sujets traités du livre

Comme le titre l’indique « OBSCURE EPOQUE » traite divers sujets qui ont toujours été d’actualité, tels que l’indépendance financière d’Afrique, liberté des mentalités, le retour en soi ; les dessous des évènements géo-politico-stratégique de notre monde etc. . etc. Nous voyons quand même tout qui se passe au tour de nous !

Je ne veux pas trop aller loin, on dit généralement que les Africains n’aiment lire, si c’est faux, à vous de découvrir le livre dont en voici encore le lien amazon,http://amzn.to/2zj8bQS

Chronique du livre : « L’étrange destin de Wangrin » d’Amadou Hampaté BA à lire!

Publié le

Bonjour / bonsoir à tout le monde,

Aw bissimillah à la malienne !

INTRO

To day, votre chronique des meilleurs ouvrages africains, est au Mali, pour vous faire le résumé d’un des meilleurs livres classiques africains. Il s’agit de http://amzn.to/2jE9h1y, d’Amadou Hampaté BA, que vous pouvez vous procurer en cliquant sur le lien en bleu en juste en haut. Hampaté BA,   l'un des meilleurs intellectuels africains et planétaires,  qui a passé toute sa  vie,  à défendre les traditions africaines à travers sa plume. Je peux commencer à décrire l’homme, de now jusqu’à l’an prochain, sans finir, car il est immense. Mais quand même permettez-moi de vous en dire un peu sur l’auteur !

BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR

 Amadou Hampaté BA est né en 1900 à Bandiagara, chef  lieu du pays Dogon au Mali. Fils de Hampaté BA et de Kadidiatou Paté Poullo  Diallo, Amadou Hampaté BA  est descendant d’une famille Peulh  noble comme vous pouvez le  remarquer à travers ses ancêtres. Après le décès de sa maman, le jeune Amadou sera adopté par son oncle, Tidjani Amadou Ali Thiam de l’ethnie Toucouleur.

 

Sa vie scolaire

Amadou fréquente d’abord l’école coranique chez son maitre spirituel, Tierno Bocar, un dignitaire de la confrérie Tidjaniya, avant d’être réquisitionné d’office pour l’école française à Bandiagara puis à Djenné. En 1921 le jeune refusa d’entrer à l’école normale de Gorée, pour le punir,  le Gouverneur d’alors l’envoya à Ouaga en qualité d’écrivain temporaire.

Sa vie administrative

De  1922 à 1932, Amadou Hampaté BA occupa plusieurs postes dans l’administration coloniale en Haute Volta, actuel Burkina-Faso; en 1933, Amadou obtint un congé de 6 mois qu’il va passer auprès de son maitre, Tierno Bocar. En 1…42, il est affecté à l’institut d’Afrique noire (IFAN) de Dakar où il va effectuer de nombreuses enquêtes sur les traditions orales et ethnologiques africaines. Il consacra de ce fait 15 ans pour ses travaux. Des recherches qui lui mèneront à écrire le livre dont en voici le lien sur amazon   lien

En 1060, le Mali prenait son indépendance, Hampaté BA crée un institut pour les sciences humaines à Bamako et  représente le  Mali,  à la conférence générale de l’Unesco. En 1962 étant membre du conseil exécutif de  l‘Unesco, il participa à la rédaction d’un système unifié pour la transcription des langues africaines. En 1970, son mandat prend fin, et se concentra  enfin à ses recherches sur les traditions africaines. L’intellectuel a passé le restant de  sa vis à Abidjan en Cote D’Ivoire où il s’est éteint  en mai 1991.

Le motif de l’auteur

In Africa, traditionnellement la parole est sacrée tout comme l’homme. Quant on donne sa parole, on fait une promesse qu’on doit cout que coute tenir. Et c’est cette tradition que notre grand ancêtre, Amadou Hampaté BA a suivi. Quand son ami interprète lui a confia son  histoire et  lui demanda de l’écrire et de ne le publier qu’après  sa mort, sans mentionner son vrai nom, en lui proposant  le nom « Wangrin ».

Et Hampaté BA a suivi les paroles de son ami interprète à la lettre !

Résumé du livre

 

Le livre   http://amzn.to/2jE9h1  est le fruit d’une promesse faite  par Amadou Hampaté BA à son ami Wangrin. 15 ans plutard,  les deux  amis se retrouvent encore, et un beau jour Wangrin s’approcha d’Amadou et lui dit « Mon petit Amkullel (qui signifie petit peulh) en guise de plaisanterie, il dit(l'interprète),  autrefois tu savais conter, maintenant tu sais écrire, tu va noter tout ce que je te conterai de ma vie ». Et lorsque je ne serais plus de ce monde, tu en feras un livre, qui non seulement  divertira les hommes, mais leur servira également  d’engagement, mais je te demande de ne pas mentionner mon vrai  nom.  Il continue encore «  afin d’éviter à mes parents tout risque de  complexe de supériorité ou d’infériorité, tu utiliseras  l’un de mes noms d’emprunt, celui qui m’affectionne le plus c’est Wangrin ».

Alors c’est  comme  ça que chaque nuit après le diner,  entre 20 à 23 heures souvent même jusqu’à minuit, Wangrin racontait sa vie à Amkullel.  La conversation se déroule au son d’une guitare jouée par l’infatigable Djeli, Djeli Madi, et ça, pendant 3 mois. Le reste de l’histoire a va être  racontée par son Djeli et le véritable adversaire de Wangrin lui même.

Mais qui était Wangrin ?

 Dans le livre Hampaté BA nous narre la naissance de Wangrin ainsi : Wangrin naquit dans un pays à la fois ancien et mystérieux. Un pays où les pluies et le vent sont au service des Dieux. C’était pendant la période la plus chaude, qu’un jour la mère du futur Wangrin  assistée  par une expérimentée (le sage femme traditionnel), le vieille dame s’asseyait et regardait  la future maman, se torde comme une chenille arpenteuse sans intervenir physiquement. Mais la femme expérimentée chantait doucement la mélopée matrimoniale enseignée par Nyakuruba, la déesse de la maternité. Dont voici quelques extraits en mandingue !

Woo y woo y Niakuruba !

A tinti , den wolo manndi Nyakuruba, den ke wolo manndi Nyakuruba a tinti !

Waay waay Nyakuruba , a tinti den wolo manndi Nyakuruba, den muso wolo manndi Nyakuruba!

Eeh Eeh Nyakuruba, a tinti den wolo manndi Nyakuruba den flaa wolo manndi Nyakuruba, a tinti Nyakuruba a tinti, tin bee tinti Nyakuruba a tin tin nta tinti Nyakuruba a tinti!

En François, ça donne!

Wooy  wooy Nyakuruba presse fort, l’enfantement  est laborieux, Nyakuruba, l’enfantement d’un garçon est laborieux, Byakuruba, presse fort!

Waay waay Nyakuruba, presse fort, l’enfantement est laborieux, Nyakuruba l’enfantement d’une fille est laborieux, Nyakuruba, presse fort !

Eeh eeh Nyakuruba, presse fort l’enfantement de deux bébés est laborieux, Nyakuruba, presse fort !

Le but de ce chant de la sage femme traditionnel, c’est d’aider la future maman à supporter les  douleurs  de l’accouchement.

Le petit Wangrin est ainsi  né, et le dieu Komo sortit du bois sacré et vint s’exhiber dans la cour du père du petit Wangrin. C’était une manière de recevoir le nouveau né Wangrin dans la communauté. Puis le dieu komo révèle  au son du nouveau né, que l’enfant sera un brillant homme dans la vie, mais qu’il n’ a point   vu sa tombe au cimetière de ses ancêtres, c’est pour dire que Wangrin mourrait loin de son pays natal.

Le petit Wangrin fut élevé dans la tradition bamanan, il se promenait nu, petit à petit il apprend comment monter au cheval, à chasser à l’arc…

Il aidait son père au champ, puisait de l’eau pour sa mère et quant il part à la chasse, il ne revient  jamais les mais vides. Dans l’ouvrage, Hampaté BA nous décrit les relations entre Wangrin et le dieu protecteur « Gongoloma Sooké ».

Alors je crois beaucoup a été dit sur l’ouvrage, à vous maintenant de le découvrir plus, pour ceux qui veulent l’acheter,  cliquez sur ce lien en image afflié amazon.

Voici en lien image le livre!

  • Afficher la bordure

Je vous remercie de votre confiance à mon blog!

Chronique du livre : L’Etrange destin de Wangrin d’Amadou Hampaté BA à lire !

Publié le Mis à jour le

 

Bonjour / bonsoir à tout le monde, Aw bissimillah à la malienne !

 

 //ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ss&ref=as_ss_li_til&ad_type=product_link&tracking_id=amadoumaigaco-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=2264017589&asins=2264017589&linkId=c91ca1baf56598bef317f6c88f900712&show_border=true&link_opens_in_new_window=true

INTRO

To day, votre chronique des meilleurs ouvrages africains est au Mali, pour vous faire le résumé d’un des meilleurs livres classiques africains. Il s’agit du  «l’Etrange Destin de Wangrin» en lien amazon ici http://amzn.to/2iBjn2v  , d’Amadou Hampaté BA, un des meilleurs intellectuels africains et planétaires.  L’homme qui a passé toute sa  vie à défendre les traditions africaines à travers son plume. Je peux commencer à décrire l’homme now jusqu’à l’an prochain, sans finir, car il est immense. Mais quand même permettez-moi de vous en dire un peu sur l’auteur !

 

BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR

 Amadou Hampaté BA est né en 1900 à Bandiagara, chef  lieu du pays Dogon au Mali. Fils de Hampaté BA et de Kadidiatou Paté Poullo  Diallo, Amadou Hampaté BA  est descendant d’une famille Peulh  noble comme vous l’avez remarqué à travers ses ancêtres. Après le décès de sa maman, le jeune Amadou sera adopté par son oncle, Tidjani Amadou Ali Thiam de l’ethnie Toucouleur.

 

Sa vie scolaire

 Amadou fréquente d’abord l’école coranique chez son maitre spirituel, Tierno Bocar, un dignitaire de la confrérie Tidjaniya, avant d’être réquisitionné d’office pour l’école française à Bandiagara puis à Djenné. En 1921 le jeune refusa d’entrer à l’école normale de Gorée, pour le punir le Gouverneur d’alors l’envoya à Ouaga en qualité d’écrivain temporaire.

Sa vie administrative

De  1922 à 1932, Amadou Hampaté BA occupa plusieurs postes dans l’administration coloniale en Haute Volta l’actuel Burkina-Faso, en 1933, Amadou obtint un congé de 6 mois qu’il va passer auprès de son maitre , Tierno Bocar. En …42, il est affecté à l’institut d’Afrique noire (IFAN) de Dakar où il va effectuer de nombreuses enquêtes sur les traditions orales et ethnologiques africaines. Il consacra de ce fait 15 ans pour ces travaux. Des recherches qui lui mèneront à écrire le livre « L’Empire Peulh du Macina ».

 En 1060, le Mali prenait son indépendance, Hampaté BA crée un institut pour les sciences humaines à Bamako et  représente Mali à la conférence générale de l’Unesco. En …62 étant membre du conseil exécutif de  l‘Unesco, il participa à la rédaction d’un système unifié pour la transcription des langues africaines. En 1970, son mandat prend fin, et se concentra  à ses recherches sur les traditions africaines. L’intellectuel a passé le restant de  sa vis à Abidjan en Cote D’Ivoire où il s’est éteint  en mai 1991.

Le motif de l’auteur

 In Africa, traditionnellement la parole est sacrée tout comme l’homme. Quant on donne sa parole, on fait une promesse qu’on doit cout que coute tenir. Et c’est cette tradition que notre grand ancêtre Amadou Hampaté BA a suivi. Quand son ami interprète lui a confia son  histoire et  lui demanda de l’écrire et de ne le publier qu’après  sa mort, sans mentionner son vrai nom, en lui proposant Wangrin.

Et Hampaté BA a suivi les paroles de son ami interprète !

 

Résumé du livre

 

Le livre est le fruit d’une promesse faite  par Amadou Hampaté BA à son ami Wangrin  qu’il a connu 1912. 15 ans plutard les deux  amis se retrouvent encore, et un beau jour Wangrin s’approcha d’Amadou et lui dit « Mon petit Amkullel qui signifie petit peulh en guise de plaisanterie, autrefois tu savais conter, maintenant tu sais écrire, tu va noter tout ce que je te conterai de ma vie ». Et lorsque je ne serais plus de ce monde, tu en feras un livre, qui non seulement  divertira les hommes, mais leur servira également  d’engagement, mais je te demande de ne pas mentionner mon vrai  nom ».  Il continue encore «  afin d’éviter à mes parents tout risque de  complexe de supériorité ou d’infériorité, tu utiliseras  l’un de mes noms d’emprunt, celui qui m’affectionne le plus c’est Wangrin ». 

 Alors c’est  comme  ça que chaque nuit après le diner entre 20 à 23 heures souvent même jusqu’à minuit, Wangrin racontait sa vie à Amkullel.  La conversation se déroule au son d’une guitare jouée par l’infatigable Djeli, Djeli Madi, et ça, pendant 3 mois. Le reste de l’histoire a va être  racontée par son Djeli et le véritable adversaire de Wangrin lui même.

 

Mais qui était Wangrin ?

 Dans le livre Hampaté BA nous narre la naissance de Wangrin ainsi : Wangrin naquit dans un pays à la fois ancien et mystérieux. Un pays où les pluies et le vent sont au service des Dieux. C’était pendant la période la plus chaude, qu’un jour la mère du futur Wangrin  assistée  par une expérimentée (le sage femme traditionnel) s’asseyait et regardait  la future maman, se torde comme une chenille arpenteuse sans intervenir physiquement. Mais la femme expérimentée chantait doucement la mélopée matrimoniale enseignée par Nyakuruba, la déesse de la maternité. Dont voici quelques extraits en mandingue !   

 

Woo y woo y Niakuruba !

A tinti , den wolo manndi Nyakuruba, den ke wolo manndi Nyakuruba a tinti !

Waay waay Nyakuruba , a tinti den wolo manndi Nyakuruba, den muso wolo manndi Nyakuruba!

Eeh Eeh Nyakuruba, a tinti den wolo manndi Nyakuruba den flaa wolo manndi Nyakuruba, a tinti Nyakuruba a tinti, tin bee tinti Nyakuruba a tin tin nta tinti Nyakuruba a tinti!

En François, ça donne!

Wooy  wooy Nyakuruba presse fort, l’enfantement  est laborieux, Nyakuruba, l’enfantement d’un garçon est laborieux, Byakuruba, presse fort!

Waay waay Nyakuruba, presse fort, l’enfantement est laborieux, Nyakuruba l’enfantement d’une fille est laborieux, Nyakuruba, presse fort !

Eeh eeh Nyakuruba, presse fort l’enfantement de deux bébés est laborieux, Nyakuruba, presse fort !

 

Le but de ce chant de la sage femme traditionnel, c’est d’aider la future maman à supporter les  douleurs  de l’accouchement.

Le petit Wangrin est ainsi  né, et le dieu Komo sortit du bois sacré et vint s’exhiber dans la cour du père du petit Wangrin. C’était une manière de recevoir le nouveau né Wangrin dans la communauté. Puis le dieu komo révèle  au son du nouveau né, que l’enfant sera un brillant homme dans la vie, mais qu’il n’ a point   vu sa tombe au cimetière de ses ancêtres, c’est pour dire que Wangrin mourrait loin de son pays natal.

 

Le petit Wangrin fut élevé dans la tradition bamanan, il se promenait nu, petit à petit il apprend comment monter au cheval, à chasser à l’arc…

Il aidait son père au champ, puisait de l’eau pour sa mère et quant il part à la chasse, il ne revient  jamais les mais vides. Dans l’ouvrage, Hampaté BA nous décrit les relations entre Wangrin et le dieu protecteur « Gongoloma Sooké ».

 Alors je crois  vous avoir beaucoup   dit sur l’ouvrage, à vous maintenant de le découvrir plus, pour ceux qui veulent l’acheter cliquez sur ce lien amazon afflilié. 

 

 

//ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ss&ref=as_ss_li_til&ad_type=product_link&tracking_id=amadoumaigaco-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=2264017589&asins=2264017589&linkId=c172e50c73180d9d7db62b382b408364&show_border=true&link_opens_in_new_window=true

Le franc CFA et l’euro contre l’Afrique: le fouet de Nicolas Agbohou contre le CFA!

Publié le Mis à jour le

cfa

franc

Bonjour/ bonsoir chers (es) lecteurs(trices),

Et bienvenus sur votre portail préféré qui vous réveille chaque petit  matin par des infos ciblées et indispensables à notre existence!

Alors, aujourd’hui, le chronique porte sur un autre livre écrit par un  africain  déterminé  à mettre fin à la dépendance monétaire de l’Afrique vis à vis du colon.

Nous savons tous que le développement ça se planifie ensuite la mise en oeuvre qui donnera certainement des effets, soit né…tif ou po…tif. Depuis maintenant plus 70 ans, 15 pays africains bouffent une soi-disant monnaie commune, le franc Cfa. Je précise que  ce n’est pas l’option commune qui fait défaut, mais plutôt les bases sur lesquelles base 7 foutue monnaie de singe,  qui n’est pas d’accord ici?

L’histoire est à la fois une mémoire et une leçon de vie à retenir et à conserver, tous les pays qui se développés, à un certain moment de leur histoire ont décidé de prendre en main leur destin! Quelque soit la ou les conséquence(es)! Mais, il se trouve qu’il y’a un seul endroit encore sur terre, qui jusqu’à là hésite  de prendre 7 décision ultime.

Du coup, la peur, le complexisme et la dépendance… ont gagné un grand  terrain dans le psychose même de décideurs.Donc, aujourd’hui, votre chronique préféré rend visite à un célèbre livre nommé, Le Franc CFA et l’Euro contre Afrique à retrouver sur amazon.

Ok ça commence,

# Biographie de l’auteur

Nicolas Agbohou  est un natif du village de Todiognoa dans la région dDagnoa en Côte D’Ivoire. Nicolas  est titulaire d’une maîtrise en économie appliquée; mais  également d’un Doctorat en science politique . Actuellement, l’économiste est associé à l’institut Cheich Anta Diop de l’Université du Gabon.

# Ce qui a motivé l’auteur!

Alors, plusieurs raisons ont motivé Nicolas Agbohou à écrire ce livre,

raison number One,

-L’auteur s’est lancé dans la prévision pour essayer de voir un danger à venir, car la population africaine d’ici 50 ans sera plus d’2 milliards d’habitants. Pour l’auteur, il faut préparer la vie de ces personne, et ça, c’est dès maintenant! C’est à dire changer la politique monétaire du Continent, car selon lui le développement est impossible sans une réelle politique monétaire.

Number two,

Et la raison 2 de l’auteur, c’est le fait qu’il est   africain, donc qu’il doit faire quelque chose face aux multiples maux de L’Afrique.

# Sujets traités et propositions

Dans cet ouvrage, Nicolas AGbohou nous décline les rouages de la salle  monnaie de singe, le Cfa, créé depuis le 25 décembre 1945 sur le décret 45/0136 du général De Gaule.

D’ailleurs, Nicolas Agbohou n’est pas le seul à dénoncer 7 monnaie, car 30 auparavant, l’économiste camerounais Joseph Tohuidjang Pouemi dans son livre intitulé Monnaie, Servitude et Liberte  que le CFA n’est qu’un instrument de « répression monétaire de l’Afrique », un livre que je vous conseil également.

En plus ce livre il y’a également, Sortir l’Afrique de la servitude monétaire : A qui profite le franc CFA ?  à lire !

Dans ce livre, l’économiste nous explique comment la France gère et commande les 3 bank centrales suivantes:  la BEAC au centre, la BCEAO à l’Ouest  et du Comores. Il nous révèle pleine d’infos ignorées jusque là par la plupart des africains, telles le droit dont dispose la France O sein des 3 Bank centrales citées précédemment etc.

Dans l’ouvrage, Agbohou explique également les 4 principes sur lesquels base le franc CFA, que sont:

-le principe de la centralisation des réserves de change plus connu sur la dénomination de compte d’opérations, qui stipule par exemple que, quand les pays africains en question exportent leurs matières premières pour 100 milliards de dollar us, ils doivent déposer 50% de 7 somme dans le trésor français. Ensuite, le comptable français prend son stylo ou le curseur pour crocher la case « débiteur », et puis c’est fini!

-le principe de la libre convertibilité de CFA/EURO, 3è principe, la fixité des parités à 655f CFA/ 1 euro, et en fin le 4è, c’est la libre transférabilité des capitaux de la zone franc vers la France. C’est à dire la fuite des capitaux!

# Conséquences

Quelles conséquences ces 4 principes portent-ils aux Africains?

Et bien dans ce livre, Nicolas n’a pas massé ses lèvres,

le professeur Agbohou donne dans cet ouvrage plusieurs conséquences parmi lesquelles, l’approvisionnement gratuit de la France de nos matières premières, l’appauvrissement des populations ou encore le controle politique permanent de nos dirigeants par la France… lisez ce livre pour comprendre à 100%!

# Impact du livre 

Avec ce livre, Nicolas Agbohou est venu amplifier encore de plus la lutte contre 7 monnaie pourrie. L’ouvrage a rencontré un incroyable succès en Afrique et dans la diaspora, à tel point que tout le monde noir désavoue le franc CFA, car  c’est dangereux pour la santé!

# Conclusion

Alors, vous qui est en train de lire ces lignes, si vous n’avez pas encore ce livre, c’est maintenant l’occasion pour vous de vous le procurer ici,     alors ne regardez pas le coût, mais plutôt l’importance du livre!

Sur Amazon, cliquez sur ce lien Amazon affilié!  Le Franc CFA et l’Euro contre Afrique.

Alors, vous voulez continuer à être informé de mes articles, abonnez-vous à droite vite!

Nations nègres et culture: résumé d’un livre unique à lire impérativement!

Publié le Mis à jour le

culturediop

Hééé…!

Bonjour/  lecteurs (trises) ça fait vraiment un grand bail, ne vous inquiétez pas je suis en fin de retour pour de bon!

Au fait,je préparais mon mémoire de fin d’année, voila la causse.

Alors comme, j’ai longtemps entendu et vu une certaine phrase, selon laquelle, l’africain n’aime pas lire ou ne lit pas!

Mais je vois la nouvelle Génération africaine veut et commence à s’intéreser à la lecture, car tous les nations qui se développées, l’ont été sur  la base du savoir diversifié.

Ou bien, y’ quelqu’un qui pourra dire le contraire!

C’est pourquoi sur ce blog, j’ai désormais décidé de vous proposer de chroniques sur les meilleurs ouvrages/livres africains sur divers domaines, vous permettant de découvrir et de lire ces livres instructifs.

Pour commencer, c’est l’histoire et le savant africain et universel, je nomme Pr Cheich Anta Diop que nous connaissons tous. Je débute ce chronique sur l’ouvrage le plus pertinent du savant sénégalais.

Mais avant ça, un peu sur sa biographie.

# biographie

Cheikh Anta Diop est né le 29 décembre 1923 à Thieytou, dans le département de Bambey, région de Diourbel (Sénégal). À l’âge de 23 ans, il part pour Paris afin d’étudier la physique et la chimie mais se tourne aussi vers l’histoire et les sciences sociales. Il suit en particulier les cours de Gaston Bachelard et de Frédéric Joliot-Curie.Ensuite,  il adopte un point de vue spécifiquement africain face à la vision de certains auteurs de l’époque selon laquelle les Africains sont des peuples sans passé.

# chronique et résumé du livre Nation nègre et culture

 OBJET DU LIVRE

Le savant sénégalais choqué de lire et d’entendre chaque jour, l’Afrique n’a pas d’histoire et de civilisation, a décidé par cet ouvrage de mettre fin à toutes ces pensées injustices et racistes.

Dans cet ouvrage, Cheikh Anta Diop   met  l’accent sur  l’apport de  l‘Afrique noire à la culture et à la civilisation universelle. Grâce aux témoignages de plusieurs  savants et historiens grecs  comme : Hérodote, Diodore, Milet, etc. Et aussi grâce  aux témoignages de la bible en se basant sur les études faites sur le  peuple juif qui aurait eu un contact avec la civilisation Égyptienne. Car c’est prouvé  que les égyptiens anciens  étaient des nègres.

Mais cette réalité longtemps   falsifiée par l’occident qui a situé l’origine  de  la civilisation à l’Asie. Mais des preuves logiques et scientifiques qu’on trouvent dans cet ouvrage monumental, montre  que tout ce qui a été théorisé par   l’occident  est erroné et  car grâce à ce livre on sait désormais  que la civilisation européenne même est une civilisation négro-africaine.

Et  grâce à ce livre,  les Africains et le monde entier s’est rendu  compte que  de l’origine de  l’Egypte antique et de la civilisation universelle sont  NOIRES.

IMPACT DE L’OUVRAGE

Et bien avec la venue de ce livre, le monde afro a retrouvé une certaine confiance en lui, parce-que pendant tout une période, on nous a fait croire qu’on n’a pas d’histoire ou qu’on a rien créé!

Aujourd’hui, on peut le dire haut et fort qu’on a une histoire riche de haut et de bas comme tous les peuples du monde. Ce livre a véritablement impacté l’univers afro qui était perdu entre traite négrière et esclave.

SUJETS TRAITES ET PROPOSITIONS

L’ouvrage paru en 1954 grâce à la maison d’éditions Présence africaine;  dresse le chemin de la renaissance africaine  en vue d’une indépendance portée par un Etat fédéral africain. Embrassant l’Afrique pré coloniale jusqu’aux civilisations antiques d’Egypte ancienne, d’Ethiopie, de la Nubie, du Zimbabwe…

Le livre, nations nègres et culture nous montre de A à Z  l’origine même de l’Homme donc de l’Humanité. Et cela Cheick Anta Diop l’avait démontré devant le monde entier lors du colloque du Caire en 1974. En plus de cela, l’ouvrage nous montre que des  domaines tels que, les sciences, la philosophie, l’art… Ont toujours existé dans l’Afrique profonde.

Les informations du livre ont largement contribué à résoudre les tentions collectives causées par la traite négrière et l’esclavage.

CONCLUSION

Alors nous, jeune et nouvelle G….ration africaine, nous devons lire et apprendre 4 fois que les autres pour  compenser notre retard gigantesque. Par cet ouvrage, le savant africain du 20è siècle a réussi à corriger et  à redonner à l’Afrique et aux africains la vérité  place qu’elle a toujours occupée dans la marche du monde.

D’ailleurs voila ce que Aimé Cesaire disait à propos de l’ouvrage  dans son célèbre Discours sur la colonisation

le livre le plus audacieux qu’un nègre ait jamais écrit

Donc un conseil suprême, vous devez lire ce livre impérativement. Pour cela cliquez sur ce lien Nations nègres et culture pour le procurer ( sur Amazon).

A coté de cet ouvrage, cheick Anta Diop en a sorti également d’autres comme

Civilisation ou barbarie  ou L’Afrique noire précoloniale : Etude comparée des systèmes politiques et sociaux de l’Europe et de l’Afrique Noire, de l’Antiquité à la formation des Etats modernes .

Alors, pour continuer à recevoir régulièrement mes chroniques sur les  livres africains les plus pertinents, abonnez-vous à ma newsletter en donnant votre email.

Donc au revoir pour un prochain chronique d’un autre livre africain indispensable!

Alors, ne regardez pas le coût du bouquin, mais plutôt les informations que contiennent ces ouvrages pour votre culture générale!

Ou procurez-vous ce livre ici:

Voici 3 décisions phares du régime de la rupture de Talon!

Publié le

 

En examinant la situation actuelle de l’Afrique, il pourrait en sortir qu’elle a longtemps souffert et souffre  encore d’un leadership déterminé, mais cela ne  veut pas dire qu’il n y’a jamais eu de leaders, bien que sur,OUI!

Mais tous assassinés ou…Vous connaissez la suite!

Mais depuis maintenant  quelques années, avec l’émergence et l’apparition sur le marché mondial de nouveaux pays lions ( Chine, Inde, Brésil, la Russie…) tout semble prendre une nouvelle tournure!

Soudainement, les partenaires classiques (USA et l’UE) ont perdu beaucoup de terrains conquis. Puis que la diversification de partenaires s’impose! Ce qui a permis ou qui permet à l’Afrique de reculer d’abord ensuite faire son choix, entre les  différents prétendants.

Donc aujourd’hui, nous allons jeter 3 petits  coups d’œil  sur le régime Patrice  Talon au Bénin?

Le 1er coup d’œil touche, la gouvernance

Il y a maintenant  quelques semaines qu’une destitution massive a été mise en cours visant plusieurs  maires, parmi lesquels figurent  les maires, Mathias Djigla de la commune d’Allada, Karimou Adamou Souradjou de la troisième commune à statut particulier du Bénin, Parakou, et Alexandre Zannou de la commune de Bonou.

 Motifs

Ces élus locaux sont accusés, de manque de confiance, de gestion opaque, de  mauvaise gouvernance des ressources de la commune ou  de gestion autoritaire pour ne citer que celles-ci. Ce  sont des raisons souvent évoquées par les conseillers protestataires à fin de destituer leurs maires.

En plus de ces trois communes citées plus haut,  d’autres communes telles, Djidja, Abomey, Glazoué… Attendent, avec impatience, l’aboutissement de ce processus  de destitution déjà enclenchée. Selon des rumeurs  qui circulent, le régime Talon pourrait être caché derrière  ce vent qui souffle.

Mais jusque là, il n’existe aucune preuve fondamentale qui prouve que le régime de la rupture serait impliquée.

Le 2è coup d’œil, éducation

Le ministre béninois des enseignements maternels et primaires, Salimane Karimou a procédé mardi 21 septembre 2016, à un grand ménage dans les écoles primaires publiques du pays. En effet, 618 directeurs d’école primaire, sur toute l’étendue du territoire national, ont été relevés de leur fonction pour insuffisance de résultats. Une mesure du Ministre qui apparaît comme une sanction administrative contre ces directeurs d’école suite aux résultats catastrophiques du dernier examen du Certificat d’Etude du Primaire (CEP).

Selon certains observateurs, cette mesure est l’une des réponses du gouvernement du Président Patrice Talon aux défaillances observées dans l’enseignement maternel et primaire du Bénin. Mais pour d’autres, cette mesure du Ministre Salimane Karimou serait un coup d’épée dans l’eau si des dispositions pratiques ne sont pas prises pour doter les écoles de moyens adéquats et de personnels qualifiés épris de rigueur et de sens patriotique pour redonner au système éducatif du pays toutes ses lettres de noblesses. Rappelons qu’au dernier examen du CEP, le pays a enregistré son plus bas taux de réussite (39 %).

Ce qui est très dangereux, pour un pays  qui aspire au développement!

Et enfin le 3è coup d’œil, l’intégration africaine

Cette infos avait fait le tour de la toile!

Résultat de recherche d'images pour "Talon au Rwanda"

Si l’Afrique est le berceau de l’humanité, le Bénin  est, sans doute, le berceau de l’intégration africaine. C’est du moins la conclusion qu’on peut tirer de l’annonce faite par le président béninois, Patrice Talon  lundi 29 août 2016 à Kigali au Rwanda où il  était à son 1ère  visite officielle.

Voici ce qu’avait déclaré le président de la rupture, selon lui, ce jour là dans la capitale rwandaise, Kigali

 J’ai décidé que le  Bénin n’exigera plus de visas à d’autres africains

Une décision qui, selon certains observateurs, est un signal fort en faveur de l’unité africaine qui peine à se concrétiser. Ainsi le Bénin s’ajoute aux  autres pays africains, tels le Rwanda, le Mali…  à franchir ce rêve que certains croient impossible, l’Unité africaine.

Il faut souligner que cette décision du président Talon s’inscrit certainement dans sa vision de positionner le Bénin sur la carte touristique du continent. En effet, le chef de l’Etat béninois nourrit le rêve de faire de son pays, riche de ses ressources culturelles et touristiques inexploitées, une vraie industrie pourvoyeur d’emploi.

Et si tous les autres pays africains qui n’ont pas d’abord  emprunter le pas, imitent le président Talon!

Alors vous avez aimé, abonnez-vous en cliquant sur le bouton bleu « SUIVRE » à droite ou rebloguez et commentez en bas, Merci!

 

Source: Bénin Web TV

Voici 3 start’up africaines qui ont changé la vie des populations!

Publié le Mis à jour le

On n’a l’habitude de dire qu’aucun autre peuple ne viendra développer l’Afrique en lieu et place des Africains (es) eux-mêmes! Une vérité que la nouvelle jeunesse africaine a bien très entendu et compris.

Alors, vous allez surement dire que ça fait un petit bail entre nous, Oui, la cause principale,  mon mémoire de fin d’année, que je prépare à présent en Journalisme et Communication à Dakar au Sénégal!

Tenez, aujourd’hui je veux vous présenter Startup africaines qui ont apporté un très grand changement dans la vie quotidienne des populations africaines.

En voici la 1ère!

Inuka Pap,

Cette start’up kényane a mis en place un service en ligne à valeur ajoutée qui permet aux coopératives d’épargne et de crédit de fournir, à leurs membres, des services financiers d’urgence comme la micro-assurance et le micro-crédit.

Le fonctionnement?

Les coopératives qui entrent en partenariat avec la start’up, doivent s’enregistrer sur une  plateforme en ligne créée par l’application. Une fois cette étape franchie, celles-ci définissent le montant du crédit à allouer aux membres en fonction de leur épargne. Les adhérents reçoivent, en retour, un sms  sur les modalités d’enregistrement sur la plateforme et le montant du crédit dont ils disposent.

Inuka Pap octroie à chaque épargnant qui en formule la demande, le montant disponible sur son compte, par l’intermédiaire de portefeuilles mobiles comme M-Pesa ou encore Airtel Money. Ce service permet ainsi aux épargnants de pouvoir accéder plus rapidement à des crédits et de régler de petits problèmes financiers.

Résultat de recherche d'images pour "waweru kuria"

D’après Waweru Kuria, directeur d’Inuka Pap, l’entreprise compte un peu moins de 50 000 abonnés sur la plateforme et environ 5 coopératives partenaires.

 

 Nous continuons à signer des contrats et, une fois que ceux-ci seront entérinés, nous aurons plus de 200 000 abonnés», a-t-il affirmé le Directeur  à Disrupt Africa.

 

La 2èm, c’est,

Sendy, qui est une start-up basée au Kenya, proposant un service de livraison adapté au contexte africain. Elle vise ainsi à faciliter la réception et l’envoi des courriers dans les villes du Kenya et, plus largement, dans les villes africaines où l’envoi des colis est souvent cher et compliqué en raison de l’embouteillage quotidien.

Les services de Sendy sont offerts par des conducteurs disponibles 24h/24 et 7J/7. Ces derniers se déplacent à moto, en taxi, en camion ou en pick-up afin de livrer les courriers. Ces livreurs sont localisables sur une carte grâce à une application disponible sur smartphone, développée par l’entreprise, qui permet aux utilisateurs de choisir le conducteur le plus proche du lieu de livraison. Dès que les livreurs viennent chercher le colis, l’expéditeur peut suivre en temps réel sa progression jusqu’à la livraison.

Une fois le colis arrivé à destination, un SMS de confirmation le notifie au destinateur. La facturation se base sur la distance parcourue, l’heure de la journée, la disponibilité des conducteurs et les frais d’expédition. Les utilisateurs peuvent payer la facture via leur compte M-PESA ou leur carte bancaire.

Et en fin le 3èm, nommée Bima AFYA,

Créée par la Tanzanienne Lilian Makoi Rabi, l’entreprise Bima AFYA vise les populations pauvres et celles menant leur activité dans le secteur informel.

 

Elle propose une plateforme mobile qui contourne les formalités administratives et permet aux populations de bénéficier de services d’assurance santé à distance. Cette plateforme est disponible sur tous les types de mobiles et de smartphones.

Après s’être enregistré sur la plateforme, l’utilisateur doit sélectionner une des quatre options, selon son niveau de revenus et ses besoins, et peut bénéficier de services d’environ 200 hôpitaux.

L’entreprise Bima AFYA prévoit de s’étendre au Kenya, en Ouganda, au Rwanda, au Nigeria et au Ghana, d’ici 2017.

Cela confirme bien ce que j’avais affirmé au début, que la jeunesse a bel et bien entendu et compris leur partition! Vous avez aimé, alors n’oubliez pas de vous abonner en cliquant sur le bouton bleu à droite  ou rebloguer en bas, Merci!

Bientôt, une université commune entre le Congo-brazza et le Cameroun!

Publié le

En 1963, l’Afrique était divisée entre 2 théories, la 1ère voulait l’unité du Continent par étape, c’est à dire en organisation sous-régionales puis vers l’unité commune, et la 2ème, elle, demandait l’unité complète du Continent sur place.

Le 1er camp composé de: Léopold Sédar Senghor , Houphouet Boigny…, le 2ème  camp opposé au 1er, était constitué d’ Ahmed Sékou Touré, Kuamé Nkrumah ,MODIBO KEÏTA

Mais, le 1er camp avait emporté la bataille et NON la guerre, sur l’autre camp!

Et aujourd’hui, l’Afrique se trouve dans le tourmente de cette fausse théorie soutenue et voulue par le Colon! Sinon, dites-moi, si la Cédéao, la Cémac, l’Uemoa…ont réussi à unir les populations, politiquement, économiquement, militairement,territorialement Etc!

Alors que, l’unité culturelle des populations n’est nullement plus contestée!

Deux pays (le Congo-brazza et le Cameroun) de l’Afrique centrale, une région  très riche en ressources naturelles, réunie dans ce qu’ils ont appelé, La Cémac est la plus désintégrée, où les populations se sentent  plus pauvres et plus meurtries!

Alors, c’est  plus 60 ans après que ces 2 pays décident de faire ce qu’ils auraient dû   faire, depuis très longtemps!

Pour leur intégration sous-régionale, le Congo et le Cameroun ont décidé de  mettre en place un projet commun de création de l’Université inter-États Congo-Cameroun.

Conçue pour accueillir des étudiants camerounais et congolais dans les localités de Sangmélima (Cameroun) et Ouesso (Congo).Cette Université inter-États Congo-Camerounaise  pourrait lancer ses activités à la prochaine rentrée académique (octobre-novembre), selon les autorités des deux pays.

Dans cette perspective, le ministre congolais de l’Enseignement supérieur, Bruno Jean Richard Itoua, et l’ambassadeur du Cameroun au Congo, Hamidou Komidor Njimoluh, ont examiné ensemble, le 4 août 2016, l’évolution du projet.

Selon le ministre en question,

Dans les jours à venir, les experts vont finaliser leur travail et présenter les documents au gouvernement, avant de se rendre au Cameroun. Cette université abritera les étudiants des deux pays.

D’après la programmation des deux gouvernements, la ville congolaise de Ouesso abritera les filières agro-forestières, ainsi que celles dédiées aux sciences et à la technologie appliquée. De son côté, Sangmélima, la ville voisine du Cameroun, va accueillir les filières suivantes:  l’agriculture et les filières dédiées aux technologies de l’information et de la communication ( TIC).

L’ambassadeur du Cameroun au Congo qui a informé que le travail avance à bon train au Cameroun, avait précisé  ceci:

ce projet se réalise d’ici la fin de l’année académique, entre septembre-octobre, mais les commissions sont déjà en branle pour que cela soit quelque chose de très effectif.

Vous avez aimé l’article, abonnez-vous en cliquant sur « SUIVRE » à droite, comme ça vous recevrez par email, mes articles à chaque publication! N’oubliez pas aussi d’aimer, de commenter ou de rébloguer en bas de l’article!